16 novembre 2016

#MaDalleAngevine par Vincent MANCEAU

#MaDalleAngevine par Vincent MANCEAULicencié au club depuis ses 6 ans, le latéral droit du SCO est un Dalleux pure souche… Après Lizanne Murphy, à son tour de partager sa Dalle Angevine !

1- Quelle est ta définition de #LaDalleAngevine ?
Pour moi, la Dalle Angevine, c’est un état d’esprit où l’on ne doit rien lâcher. Il faut se battre jusqu’au coup de sifflet final ou jusqu’au dernier point. On se doit d’aller chercher ce supplément d’âme pour renverser des situations difficiles, quand personne ne pense que l’on en est capable, ou pour surmonter une mauvaise passe dans notre carrière comme les blessures.

2- Ton meilleur moment de Dalle en tant que sportif ?
Je dirais notre avant-dernier match, la saison de la montée, à Nancy. Nous devions ramener un résultat positif de ce déplacement dans un stade plein pour être quasiment sûr de monter. Ce soir-là, on avait qu’une idée en tête, c’était de ne pas perdre. On avait tous la Dalle ! On a réussi à faire 0-0, on l’a fêté comme une victoire dans le vestiaire.

3- Ton meilleur moment de Dalle en tant que spectateur ?
C’est la finale de la Ligue des Champions 2005 entre le Milan AC et Liverpool. Milan mène à la mi-temps 3-0 et tout le monde pense que le match est fini. Puis en deuxième période Liverpool arrive à renverser la situation en l’espace de 6 minutes et gagne le match aux tirs au but. C’était un moment magique car personne ne pensait que Liverpool pourrait gagner ce match à la mi-temps, à part eux !

4- A quelle autre team angevine vas-tu transmettre ta Dalle comme supporter ?
Je ne vais que très rarement voir les matchs des autres équipes angevines. Même si je suis déjà allé voir les Ducs au hockey et La Vaillante au tennis de table. Après, je suis les résultats des équipes angevines par le biais des journaux ou des réseaux sociaux.

5- Le plus gros Dalleux dans ton club ?
Je pense que l’on est beaucoup à mériter ce titre mais je dirais Alex Letellier car c’est l’un des plus anciens au club.

6- Ton rituel pour avoir la Dalle avant la compétition ?
Dans le vestiaire, je fais toujours la même chose avant les matchs : je m’échauffe, je fais un peu de gainage et après je m’amuse avec un petit ballon avant d’aller sur le terrain.

7- La chanson qui te met la Dalle ?
« Arrival to Earth » de Steve Jablonsky.

8- Lequel de tes adversaires rivalise avec notre Dalle Angevine ?
Je dirais l’En Avant Guingamp, c’est une équipe qui nous ressemble, qui ne lâche rien et que ce soit nos matchs ou leurs matchs, ça se joue souvent sur des détails.

9- Un moment difficile dans ta carrière où il a fallu garder la Dalle ?
C’était au tout début de ma carrière, j’avais signé un contrat stagiaire d’un an et cette saison-là, je joue un peu avec le groupe professionnel et je me blesse 7 mois. C’était très difficile car je n’avais qu’un an pour faire mes preuves, et grâce à mon mental, je n’ai rien lâché et j’ai pu revenir puis signer un contrat de trois ans à la fin de saison.

10- Le lieu à Angers qui représente le plus #LaDalleAngevine ?
Le château d’Angers car de là-haut, on peut voir tous les Dalleux de la ville 😉

11- Et quand tu as une grosse Dalle, tu manges quoi ?
Je me fais un bon hamburger maison !

ligue1-sco-nice-vincent-manceau

Crédit photos Yan Luat

>>  #MaDalleAngevine par  Yazid Guirrou

>>  #MaDalleAngevine par  Julien Albert

Petit format Article
 

articles

recommandés

une2

Le Gaélique, un autre football venu d’Irlande

tshirtP

Les t-shirts #LaDalleAngevine arrivent !

une2

#MaDalleAngevine par Elise Prodhomme