11 février 2017

ETTU Cup : La Vaillante s’offre une demi-finale !

#LeMatchDuWE. Belle soirée vécue vendredi par les spectateurs de la salle Jean Moulin et offerte par leur équipe de La Vaillante ! Battus 3-2 à l’aller, les Angevins ont remporté leur quart de finale retour de l’ETTU Cup contre les Suédois de Halmstad et passent ainsi en demi. Une pièce en trois actes très différents joués par les trois têtes d’affiches angevines, Jens Lundqvist, Jon Persson et Emmanuel Lebesson sous la direction de leur metteur en scène, le coach David Pilard.

Par Tony Chrétien (@TonyChretien)

Un premier match capital pour Lundqvist
Rageur, accrocheur, dalleux. Trois mots parfaits pour décrire l’état d’esprit du Suédois opposé à son compatriote Fabian Akerström dans un match à ne pas perdre. Après avoir contrôlé le premier set, Lundqvist cédera le second à son adversaire qui dès lors se mit à prendre confiance, bien aidé par de nombreuses fautes directes angevines. S’en est suivi un 3 ème set très compliqué pour le Vaillantais qui y concédera un cinglant 4-11. Au pied du mur, Lundqvist le sera définitivement lors du 4ème set car devant s’affairer pour sauver une balle de match à 9-10. Le feu éteint et le set arraché, le dalleux suédois pris finalement, non sans mal, définitivement le dessus pour s’imposer dans le 5ème set et laisser éclater une joie rageuse bien méritée. Vaillante 1, Halmstad 0.

Jon Persson maître du second match
Dans une atmosphère bien différente de celle du match de son partenaire, Jon Persson disposera ensuite relativement facilement d’un autre Suédois, Harald Andersson malgré, là encore, un second set laissé au joueur d’Halmstad. Auteur d’un match néanmoins sérieux et placé sous le signe de l’attaque, Persson n’aura pas tremblé dans les trois autres sets du match et épargnera ainsi les nerfs de son président Gérard Sarazin, mis à rude épreuve lors du premier match mais également pour le match à venir… Vaillante 2, Halmstad 0.

Emmanuel Lebesson en mode « Up and Down… and up »
Il ne restera ensuite au numéro 1 angevin qu’à achever le bon travail d’équipe de la soirée face à un ultime Suédois, Anders Eriksson. C’est très décidé à régler l’affaire que le champion d’Europe entamera ainsi ce match, emportant en patron un premier set sans vague, 11-6. Mais hier soir, la Vaillante sembla avoir été victime d’un envoûtement pour tous ses seconds sets car là aussi il aura penché en faveur du suédois 7-11. Décomplexé et face à un Vaillantais soudainement dans le doute, Eriksson jouera dès lors les coups à fond et mettra en grande difficulté Lebesson dans le 3ème set, lui infligeant un amer 2-9. Mais comme a bien su dire le coach David Pilard à son joueur pour le regonfler, « un grand joueur est capable de gagner en ne jouant pas très bien ». Et Lebesson a trouvé les ressources mentales, cette dalle nécessaire pour réussir une remontée spectaculaire et emporter ce set crucial 12-10. Ne lui restera plus ensuite qu’à emporter facilement le dernier, 11-4. Vaillante 3, Halmstad 0. Contrat rempli pour les pongistes angevins : rendez-vous en demi finale de l’ETTU Cup !

Le mot du coach, David Pilard : « Une vraie force de caractère »
« Le match charnière aura été le premier car si nous avions été menés 1-0, avec le résultat du match aller, nous aurions été vraiment en grand danger. Jens (Lundqvist) peut se montrer parfois trop nerveux parce qu’ il perd et ça l’énerve, par contre il a une qualité que peu de joueurs ont et qui est de jamais lâcher un point jusqu’à la fin du match. C’est une vraie force de caractère qu’il a montré ce soir et je lui tire mon chapeau pour ça. Ça m’aurait gêné de perdre cette qualification car la Coupe d’Europe nous a aidés à garder la tête hors de l’eau par rapport à notre début de championnat compliqué. Aujourd’hui nous allons mieux en championnat et il fallait confirmer pour rester sur notre lancée. Ce qui est fait ».

 

articles

recommandés

avant-lewesportif-dalle-angevine

Votre week-end de sport à Angers !

ok1

Le haut niveau du squash masculin à Angers

une2

Sébastien Château, le gentleman des rings