16 avril 2017

Les Hawks l’emportent grâce à #LaDalleAngevine

#LeMatchDuWE. Les Hawks d’Angers disputaient leur dernier match de saison régulière à domicile samedi soir, salle Debussy. Déjà assurés de la première place, les joueurs de William Richard ont glané leur dix-septième succès en dix-huit rencontres en venant à bout des Lions de Bordeaux (4-3), grâce à un but dans les dernières secondes.

Par Florent Ouvrard

Il était permis d’arriver cinq minutes en retard salle Debussy. Pas plus. Sur une belle remontée de balle, Yves Perrot trouve Charlie Godano qui ouvre le score en faveur des Hawks d’Angers. Les coéquipiers de Benjamin Tijou sont lancés, et confirment un peu moins de dix minutes plus tard leur bon début de match. Les rôles s’inversent et Yves Perrot est cette fois buteur sur une assistance de Charlie Godano. Quatorze secondes plus tard, Baptiste Bouchut s’offre le but du 3-0 en profitant de la malchance du portier bordelais qui ne voit pas le palet retomber sur lui. Les Hawks semblent alors avoir le match en main… mais quelques petites erreurs vont totalement relancer le match.

Quatre minutes de folie côté Bordelais, avant #LaDalleAngevine

Quelque peu déconcentrés, les Angevins se voient réduits à trois contre quatre. Bordeaux en profite et Hadrien Sentenac marque le but du 3-1. Les deux équipes se retrouvent alors avec le même nombre de joueurs sur le terrain… jusqu’à cette erreur du banc angevin. Un changement s’opère mal, et une situation de surnombre est remarquée par l’arbitre. Les Hawks se retrouvent à nouveau en infériorité numérique. Ils tiennent, mais se voient infliger une autre pénalité. A quatre contre deux, la sentence est inévitable : 3-2, par Romain Horrut. De retour à trois contre quatre, les Angevins craquent à quelques secondes de la fin de leur deuxième pénalité sur une frappe imparable de Romain Masson. 3-3 à la pause. Le score reste figé pendant toute la seconde période, le portier bordelais se montre inspiré. Mais la dernière minute est finalement fatale aux Lions de Bordeaux qui craquent sur une réalisation de Jean-François Ladonne.

hawks-angers-8


Place aux play-off pour les Hawks

Avec ce nouveau succès, les Hawks d’Angers font le plein de confiance et confirment leur excellente saison en championnat. Le plus dur est désormais à venir pour les joueurs de William Richard qui vont s’attaquer aux play-off. Les Angevins auront l’avantage du terrain en demi-finale et en finale grâce à cette première place de phase régulière. Garges ou Caen sont d’ores et déjà prévenus pour les demis-finales : les Hawks n’ont jamais perdu salle Debussy cette saison. C’est donc plein d’ambition que les joueurs à la marinière retrouveront les terrains dans un mois. Avec l’objectif titre, bien entendu.

Le mot de William Richard, entraîneur des Hawks d’Angers : « On a fait preuve de mental »
« On avait déjà connu un match aller compliqué à Bordeaux, qui était sur une bonne dynamique et invaincu chez lui. Ce soir, j’ai été séduit par notre début de match : pressing, construction, on était vraiment bien. Puis on dégoupille sur des fautes grossières et on les remet dedans. Si on ne les fait pas, on peut leur mettre un score fleuve je pense. En deuxième période, ils ont un poteau, mais on a été meilleurs. On est allé chercher cette victoire, je pense que ce n’est pas immérité. On a vraiment fait preuve de mental. Terminer cette saison avec dix-sept victoires en dix-huit matches, c’est énorme.

Maintenant, on va rester un mois sans compétition. Ce n’est vraiment pas un cadeau. Nous, on est qualifié directement en demi-finale. C’est très bien, mais on sait que l’équipe qui viendra à nous, Caen ou Garges, aura un match de quart de finale dans les jambes avant et donc déjà l’esprit play-off. L’équipe a conscience de ce qu’elle a fait depuis le début de la saison, il nous reste plus que quatre matches pour aller au bout. A nous de bien décompresser pendant une semaine et de repartir à bloc. »

Petit format Article
 

articles

recommandés

ok1

C’est parti pour 2 semaines de foot au Quai !

une2

Le Top5 des lieux de sport autonome à Angers

une2

« Réconcilier la danse et le foot »