13 juin 2018

Ils donnent une nouvelle vie à vos planches

#SportEntreprendre. Deux Angevins viennent de lancer un nouveau concept plutôt original : recycler du matériel de glisse, notamment des planches de snowboard abîmées ou usées, pour en faire du mobilier design. Pour François Chollet, le patron d’Absiskey, et son associé Olivier Py, métallier, l’aventure Snowbench est avant tout une histoire de copains, qui partagent leurs passions et leurs compétences. 

Par Charles Dubré-Beduneau
Photos: Franck Potvin

Si vous allez faire un tour à la galerie One Way, rue des Lices, vous aurez l’occasion de vous asseoir sur des bancs pas comme les autres, composés de deux planches de snowboard recyclées. « Chaque banc est unique et numéroté au poinçon. Son inclinaison et sa hauteur sont inspirées du célèbre fauteuil « Luxembourg » que l’on trouve dans les jardins du Sénat, à Paris, et qui le rendent très confortable », explique fièrement François Chollet. Grand amateur de sports de glisse, le patron d’Absiskey et directeur général délégué des Ducs d’Angers cherchait depuis longtemps un moyen de réutiliser son matériel et celui de ses enfants, plutôt que de le mettre à la casse. Il y a quatre ans, il fait appel aux services d’Olivier Py artisan-métallier installé à Vern d’Anjou et spécialisé dans les escaliers en acier. « J’en ai profité pour lui demander s’il pouvait faire quelque chose de sympa avec nos vieilles planches, notamment pour décorer la chambre de mon fils. C’est de là qu’est né le premier banc », raconte François Chollet.

SnowBench2018_FranckPotvinWEB-10

Apprenti soudeur à 42 ans

Les deux quadragénaires deviennent amis et mettent naturellement en commun leurs idées et leurs compétences pour faire évoluer le prototype. Ils décident de baptiser leur nouvelle activité le « design-recycler », autrement dit imaginer et concevoir de beaux objets à partir de matériaux recyclés. Parallèlement, François profite de chaque occasion pour récupérer des planches à droite à gauche. « A chaque séjour à la montagne j’allais dans les magasins de ski pour leur demander si je pouvais récupérer les planches dont ils ne servaient plus. Ma demande en a surpris plus d’un, mais ils étaient contents que je les débarrasse ! J’en ai aussi récupérées pas mal sur Le Bon Coin, par des amis… bref j’ai réussi à me constituer assez vite un bon stock. » Les premier retours sont encourageants et poussent les deux Angevins à poursuivre leur projet. Ils se retrouvent dès qu’ils le peuvent, souvent le week-end, dans l’atelier d’Olivier pour fabriquer de nouvelles pièces. « Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Je me suis mis à la soudure à 42 ans, c’est loin d’être simple mais j’adore ça ! », confie François avec enthousiasme. 

Récup’ de skis, skateboards et crosses de hockey 

SnowBench2018_FranckPotvinWEB-13L’entreprise Snowbench (contraction de snowboard et « bench », qui signifie « banc » en anglais) a officiellement été créée le 25 avril dernier. Grâce au site internet créé par Guillaume, étudiant en école de commerce à Grenoble et actuellement en stage au sein de la toute jeune société, les bancs sont personnalisables quasiment à l’infini et livrables partout en France. « Certaines planches sont de vraies œuvres d’art à elles toutes seules. D’autres peuvent être décorées par un graffeur à la demande », précise François, qui a déjà d’autres idées d’objets en tête, mais cette fois à partir de vieux skis, de skateboards ou encore de crosses de hockey. « Tout ce qui touche au sport me botte. Je crois que c’est parce que je rêvais de devenir sportif professionnel… Le sport permet de vivre des émotions uniques, j’adore allez voir les Ducs et sentir le public vibrer. Mes enfants font beaucoup de sport, je trouve que c’est une excellente école de la vie. Je dis souvent que le sport vaut tous les diplômes. » Une chose est sûre, François Chollet et Olivier Py ne comptent pas se reposer sur leurs bancs et espèrent bien continuer à surfer sur leurs idées. 

Petit format Article
 

articles

recommandés

VALENTIN_ARTICLEPHOTO

Lettre de Dalleux à Valentin

SnowBench2018_FranckPotvinWEB-20

Ils donnent une nouvelle vie à vos planches

une22

Aborde-t-on suffisamment la défaite dans le sport ?