2 octobre 2018

Mathieu Rousselot continue son ascension

#Association. Lauréat de la première édition de l’appel à projet sportifs de #LaDalleAngevine en 2017, Mathieu Rousselot continue d’enchaîner les bonnes performances. Vice-champion de France senior à l’épée pour la deuxième année consécutive en juin dernier, le jeune escrimeur handisport a vécu sa première sélection en équipe de France senior lors des championnats d’Europe en Italie début septembre. 

Par Charles Dubré-Beduneau

art1matAlors que beaucoup de sportifs profitent de l’été pour se reposer, Mathieu Rousselot, lui, n’a pas chômé. En juin dernier, l’handi-escrimeur angevin est sacré vice-champion de France senior à l’épée pour la deuxième année consécutive. Son Bac en poche, il s’envole direction Varsovie pour la Coupe du monde senior. Il se classe 17e, mais décroche une belle 5e place chez les moins de 23 ans (premier Français). Ce résultat lui permet de passer 5e mondial dans cette catégorie. 

Premiers championnats d’Europe senior pour apprendre

Début août, notre dalleux reçoit sa première convocation en équipe de France senior et prend part aux championnats d’Europe à Terni (Italie), du 17 au 23 septembre. « Malgré sa modeste performance (27e), Mathieu a vécu une superbe première expérience à ce niveau et c’est une étape de plus sur la route des JO 2024. Il faut savoir qu’en escrime les championnats d’Europe sont la compétition la plus dense qui existe, c’est même plus dur que les Jeux. Pendant une semaine il a participé à la vie de groupe au milieu de sportifs de très haut niveau », explique Xavier Rousselot, son père. 

Un pied à Angers, l’autre à Paris

Parallèlement, notre lauréat 2017 a décidé de poursuivre ses études à Paris et a intégré le centre d’entrainement de Clichy, où il croise le fer trois fois par semaine avec les meilleurs épéistes français. « C’est un changement radical de vie pour lui. Il a son propre appartement et doit se déplacer seul. Mais ça ne lui fait pas peur, il est très motivé! », ajoute son papa. Très attaché à sa ville, Mathieu garde cependant un pied à Angers en étant licencié au club de la NDC. Une démonstration avec un champion olympique pour promouvoir le handisport est en projet. 

En attendant, l’épéiste angevin participera le 13 octobre prochain au tournoi international de Villemonble (93), la plus grande compétition européenne d’handi-escrime, qui rassemblera 15 nations et 150 tireurs. 

Petit format Article
 

articles

recommandés

Happy Borne: souriez, c’est dans la boîte!

Le SCO Rugby reste invaincu en 2019

Votre week-end de sport à Angers