30 octobre 2018

David Abelard, entrepreneur et éducateur

#SportEntreprendre. Davis Abelard, 34 ans, éducateur sportif diplômé, a créé il y a huit ans Ideasport, une entreprise de location de matériels ludiques et sportifs tout public, y compris handisport. Si la réussite économique est au rendez-vous, l’entrepreneur angevin reste fidèle à ses valeurs et très attaché à la dimension éducative du sport.  

Par Charles Dubré-Beduneau
Photos: Ideasport

photo portraitLe Spikeball, le Bumball, le Kan Jam… Ces noms un peu barbares ne vous disent sans doute rien. Ce sont pourtant de vrais sports. Ils font partie des quelque 70 activités proposées par Ideasport, une entreprise angevine spécialisée dans la location de matériels ludiques et sportifs innovants, principalement à destination des collectivités, mais également des entreprises et des associations. « Toutes nos activités défendent les mêmes valeurs: coopération, fair-play et mixité dans tous les sens du terme: âge, sexe, capacités physiques et mentales. C’est très important pour moi. Il faut habituer les plus jeunes à accepter les différences. Quand je peux faire en sorte que des personnes valides et handicapées jouent et s’amusent ensemble, ma mission est réussie», confie son jeune patron, David Abelard. 

Concept novateur

Lors son lancement en 2010, Ideasport, inspiré par ce qui ce faisait notamment en Belgique, était l’une des seules structures du genre en France. « On est l’un des rares pays où les activités sportives s’arrêtent pendant les vacances scolaires, alors que c’est justement le moment où les enfants ont le plus de temps pour se dépenser et découvrir de nouveaux sports », relève David. Son offre de location répond parfaitement aux besoins des collectivités qui n’ont plus ni l’envie ni les moyens d’investir dans des équipements sportifs qu’il faut ensuite pouvoir stocker et entretenir. Il est également le premier dans la région à avoir développé le concept de sport dans le noir (Flash Game), à l’aide de matériel luminescent. 

Jamais à court d’idées, l’entrepreneur angevin s’associe en 2015 à Profession Sport & Loisirs 49, pour lancer Théma Sport, un concept de journée sportive et ludique clé en main. « Le principe est simple: nous fournissons tout le matériel nécessaire et un éducateur diplômé, spécialiste du thème choisi (parmi sept thèmes différents), est présent pour encadrer les enfants du début à la fin de la journée », explique David. Et ça marche: Ideasport connaît une croissance de 20% par an. 

Éducateur sportif avant tout

portrait 2Sous sa casquette de chef d’entreprise, David Abelard est lui-même éducateur sportif. Passé l’IFEPSA et diplômé d’Etat, il a entraîné pendant huit ans l’équipe de basket fauteuil d’Angers, « une aventure inoubliable », et intervient désormais régulièrement auprès des futurs éducateurs pour transmettre son savoir-faire et sa double expérience d’éducateur-entrepreneur. « Les échanges sont souvent passionnants. Il existe tellement de façons d’amener différents publics au sport… On peut toujours innover. » 

David, qui partage son bureau avec le comité départemental du handisport, est membre d’un réseau européen d’éducateurs sportifs, grâce auquel il déniche chaque année de nouvelles disciplines pour renouveler son catalogue. Sa dernière trouvaille: , un concept très original qui transforme n’importe quel gymnase en un immense jeu vidéo immersif. « Il n’y en a pour l’instant qu’un seul en France et cinq en Europe. C’est toujours un pari d’investir dans une nouvelle activité. Mais je pense que ce jeu représente l’avenir de l’éducation ludique et sportive. » En fait, pour David, peu importe l’activité, pourvu qu’elle permette à toutes et tous de se faire plaisir, chacun à son niveau. 

Petit format Article
 

articles

recommandés

IMG_6680

Votre week-end sport à Angers

45893011_2161442190573507_806922864841195520_n

La patinoire du Haras fête son dernier anniversaire

Drawu3GWkAAvgcg.jpg-large

Perrine Rosala-Humeau et Sébastien Château, champions du week-end