12 novembre 2018

Perrine Rosala-Humeau et Sébastien Château, champions du week-end

#MadeInAngers. #LaDalleAngevine a encore porté nos champions ce week-end. Deux Angevins se sont particulièrement distingués. Notre lauréate 2017 Perrine Rosala-Humeau a conservé son titre dimanche lors du Cross du Courrier de l’Ouest, pendant que Sébastien Château  triomphait en Coupe du monde de Full Contact, du côté de l’Autriche, pour la dernière compétition de sa carrière. Retour sur ces deux performances majuscules. 

Par Charles DUBRÉ-BEDUNEAU 

Ce dimanche avait lieu le 44e cross du Courrier de l’Ouest. Maartlgré la pluie battante, plus de 4 500 coureurs et de nombreux spectateurs étaient au rendez-vous dans le parc de Pignerolle, à Saint-Barthélemy-d’Anjou. Après un été très difficile, pendant lequel elle a pensé tout arrêter, Perrine Rosala-Humeau (As Saint-Sylvain-d’Anjou) avait visiblement retrouvé #LaDalleAngevine hier et est parvenue à conserver son titre dans la course des As femmes. La spécialiste du 10 km était la première étonnée de sa victoire. « Sincèrement, j’espérais finir dans le Top 5. Quant à la victoire, je n’y pensais pas vraiment!« , a-t-elle déclaré après la course, même si elle avoue se sentir « de mieux en mieux« . Sa stratégie hier était très simple: « En cross, la seule tactique est de partir vite. Ensuite, quand j’ai vu que je creusais l’écart, j’ai continué pour me mettre à l’abri. » Plus facile à dire qu’à faire! Forte de ce retour réussi, notre Dalleuse s’alignera dimanche prochain au départ du cross du Maine Libre à Allonnes (Sarthe). Modeste mais persévérante, notre lauréate 2017 entend aller titiller les meilleurs mondiaux sur sa distance de prédilection.

 Sébastien Château arrête la compétition après deux titres de champion du monde en 15 jours

#LaDalleAngevine a porté un autre champion angevin ce week-end, mais sur le ring cette fois. Sébastien Château (49 ans), disputait en Autriche la finale de la coupe du monde de Full Contact Master (+85 kg), une semaine seulement après après sa victoire lors des championnats du monde de la discipline en Allemagne. Ultra déterminé à terminer sa carrière sur une bonne note, l’Angevin n’a pas fait de détail: il n’a eu besoin que d’ 1 minute et 40 secondes pour mettre K.O. son adversaire autrichien et ainsi être sacré! « Je suis très satisfait de terminer ma carrière par un dernier sacre, comme je l’avais annoncé. Double champion du monde en 15 jours pour finir, c’est pas mal! », se réjouit-il. Même s’il arrête définitivement la compétition, Sébastien Château ne va pas complètement raccrocher les gants. Il va désormais avoir le temps de se consacrer pleinement à ses élèves, notamment des chefs d’entreprises auxquels il transmet son expérience de la compétition et du très haut niveau au sein du club qu’il a créé, Boxe and Change, et à son entreprise de chemises sur mesure, Empreinte-moi.

Petit format Article
 

articles

recommandés

L’Etoile Angers Basket brille d’entrée face à Tours

Les Ducs à la hauteur de l’évènement

Votre week-end de sport à Angers