2 novembre 2016

Bienvenue sur LaDalleAngevine.com

Olivier Auriac et Charles Diers sont heureux de vous accueillir sur le site officiel de #LaDalleAngevine. Une étape importante dans la structuration d’une association qu’ils ont créée au début de l’année 2016.

 

L’association #LaDalleAngevine franchit une nouvelle étape avec la mise en ligne de son site officiel…
Olivier Auriac : Oui, c’est un moment important dans le développement du projet. On va pouvoir désormais éditer nos propres contenus et mieux communiquer vers l’extérieur sur nos actions.
Charles Diers : Le site sera un bel outil de promotion et de valorisation du sport à Angers. Avec de vrais choix éditoriaux qui nous permettront de diffuser l’esprit du sport qui nous est cher. On y lira aussi toute l’actu de l’asso, ses actions et ses partenariats.
Concrètement, que va-t-on retrouver dans le site ?
CD : Ce ne sera pas un site privilégiant uniquement la compétition, les résultats et les comptes rendus de nos clubs professionnels. Il y en aura mais l’idée est de donner une vraie place à des rubriques valorisant les pratiques sportives et montrant à quel point le sport est une composante majeure de notre quotidien. En parlant des différents acteurs du sport, dans toutes les disciplines et de tous les niveaux. Vous allez découvrir tout ça au fur et mesure du temps et des différentes rubriques imaginées.
OA : Il y a des belles histoires à raconter, des personnes de l’ombre à éclairer, des modèles de clubs inspirants à présenter, des disciplines plus confidentielles mais passionnantes à faire découvrir… On essaiera de vous montrer tout ça aussi dans le site.
Comment l’association est-elle organisée sur ce volet site internet ?
OA : Nous fonctionnons avec un responsable éditorial qui va coordonner une belle équipe de rédacteurs motivés et passionnés de sport. L’équipe ne sera jamais fermée on accueillera avec plaisir au fil du temps tous les contributeurs volontaires et compétents.
CD : Le site démarre et les choses vont se mettre en place progressivement. On espère atteindre le rythme de croisière que l’on s’est fixé pour le début d’année 2017, en termes de rythme de publications.

« C’est devenu la devise du sport angevin »

Pour ceux qui la découvrent, pouvez-vous revenir sur la genèse de #LaDalleAngevine ?
CD : L’expression a été trouvée spontanément par Olivier il y a 4 ans sur les réseaux sociaux. On a très vite assisté à une utilisation en masse du hashtag #LaDalleAngevine, par les sportifs, les clubs, les supporters, les médias… On a alors décidé de protéger la marque pour maîtriser le rayonnement de l’expression et construire autour d’elle un vrai projet collectif et fédérateur.
OA : C’est cet engouement naturel des acteurs du sport qui a toujours guidé le développement du projet. Il y avait la douceur angevine, maintenant il y a aussi la dalle… C’est devenu la devise du sport angevin.
Quels sont les grands axes de ce projet que vous portez aujourd’hui ?
CD : On souhaite utiliser la force de l’expression pour valoriser, fédérer et accompagner les acteurs du sport à Angers et toute la vie sportive de la ville.
OA : Evoluer et représenter la ville d’Angers sous une bannière commune forte en termes d’identité et de valeurs, c’est une réalité qui plait à toute la communauté sportive angevine. Le premier volet, être un organe d’information, est bien en place avec ce site et toute l’activité sur les réseaux sociaux. Ensuite, on aimerait être présent sur des événements, en organiser aussi, pour relier la communauté sportive. Il y en aura dès cette saison et on vous informera via le site.
Vous imaginez aussi pouvoir aider des projets sportifs ?
OA : Oui, car au-delà d’informer, de promouvoir et de réunir, on souhaite aussi être acteur du jeu et de la performance en soutenant concrètement des sportifs ou des clubs.
CD : C’est un objectif à moyen terme, on y travaille ! Via le mécénat par exemple, l’idée serait de sélectionner des projets, amateurs ou d’élite, pour pouvoir les soutenir financièrement. Avec un vrai suivi ensuite sur nos supports de communication.
olivier-auriac-charles-diers-sco-jean-bouin
Petit format Article
 

articles

recommandés

La Cap’Adept: 42 km pour la bonne cause

UFAB: Lettre à Élise

Votre week-end de sport à Angers