3 novembre 2016

#LaDalleAngevine était à Rio avec Mécène’Elite Anjou

A l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques à Rio, le Fonds de dotation Mécèn’Elite Anjou et l’association La Dalle Angevine se sont associés pour mettre en lumière les athlètes du Maine-Et-Loire.

Cet été, Mécèn’Elite Anjou et La Dalle Angevine se sont mobilisés pour accompagner 5 ambassadeurs du département du Maine-et-Loire qualifiés pour les Jeux Olympiques ou Paralympiques. Comment ? En remettant à chacun une bourse de 1 500 euros et en attirant la lumière sur leurs performances pendant les compétitions, notamment sur les réseaux sociaux via le mot-clé #LaDalleAngevineARio.

Et nos sportifs locaux ont du talent et de la volonté ! Ils ont commencé à le démontrer dès le mois d’août, lors des Jeux Olympiques, programmés du vendredi 5 au dimanche 21 août :

– Thibaut Vallette (IFCE / Cadre Noir Saumur) s’est illustré en décrochant la plus belle des médailles avec l’Equipe de France de concours complet. La première médaille française de l’Olympiade !

– Margaux Chrétien (Angers Nat Synchro) a quant à elle obtenu une très belle 8ème place en finale de l’épreuve de Natation synchronisée, en duo.

Du mercredi 7 au dimanche 18 septembre, les Jeux Paralympiques ont également permis à nos athlètes de briller :

– Cindy Moreau (Club Nautique de Bouchemaine) a décroché une médaille de bronze en canoë kayak 200m. La première médaille française de l’histoire des Jeux Paralympiques dans la discipline !

– Matéo Bohéas (La Vaillante Angers) est passé très près d’une belle médaille. En individuel, son parcours s’est achevé par une défaite en quart de finale du tournoi de tennis de table contre le n°1 mondial, après avoir battu notamment le n°2 de la discipline. La médaille de bronze par équipe lui a échappé après une défaite 2 manches à 0 face à la Pologne, en « petite finale ».

– L’expérience olympique de Jérémy Crépelière (Vélo Club Saumurois) a malheureusement été écourtée par une blessure. Il a ainsi dû être rapatrié de Rio, sans pouvoir participer aux épreuves du contre la montre et de la course en ligne sur lesquelles il devait s’aligner.

rio

 

Les Jeux de Tokyo 2020 se préparent dès maintenant avec Mécèn’Elite Anjou !
Accompagner un sportif de haut niveau ne se résume pas au soutien financier. Formation, stages, contrats en alternance, emplois aménagés… les entreprises peuvent aussi mouiller le maillot aux côtés de leurs athlètes en leur proposant des solutions d’accueil personnalisées, dans le cadre de leur double projet, sportif et professionnel. Depuis 2013, c’est l’objectif du Fonds de dotation Mécèn’Elite Anjou, qui a apporté son aide à 32 candidats !

 >> Toutes les informations sur cet engagement à destination des entreprises en suivant le lien.

Petit format Article
 

articles

recommandés

La Fête du Vélo revient d’Angers à Liré

« Il n’y a pas de vérité dans le sport. Ce sont les qualités mentales qui font la différence »

« Elle-timate », le frisbee se conjugue au féminin