#LeMatchDuWE. Après plusieurs dimanches de coupes ou de matchs de préparation, les championnats de foot amateur départementaux et régionaux (exceptée la DH qui avait pris de l’avance) ont démarré ce week-end pour toutes les catégories. Dans le même temps, les filles de La Croix Blanche (D2 Féminine) et les pros du SCO (Ligue 1) jouaient à domicile. Récit d’un dimanche de football à Angers.

Par Valentin Deudon

Ils sont un peu contrariés les footballeurs amateurs de nos clubs angevins… Car pour ses 3 premiers matchs à domicile, le SCO a par 3 fois été programmé le dimanche après-midi, et ce sera de nouveau le cas dans 2 semaines contre Lyon. Le samedi quand 20h sonne, ils ne peuvent pas (encore) s’asseoir sous les projecteurs pour voir jouer les pros, sentir le haut niveau, et observer la Ligue 1 qui nous rend visite à Raymond Kopa.

Mais ils ne sont pas si malheureux les footballeurs amateurs de nos clubs angevins… Car après la longue trêve estivale, ils ont tous repris leurs habitudes dominicales. Ils se sont réveillés ce matin avec le sourire, avant d’enfiler le survêt du club et de partir au stade pour dédier leur dimanche au football, à ce jeu qui ne les lassera jamais.

okscoLe stade Raymond Kopa abonné aux dimanches après-midi en ce début de saison

Avec la reprise de tous les championnats régionaux et départementaux ce week-end, la saison de football est lancée pour de bon. On aurait pu vous parler ici des vétérans du Lac de Maine ou d’Angers Municipaux qui dès 9h du matin étaient sur les terrains angevins pour entamer leur championnat. On aurait pu vous montrer l’équipe 3 de l’Intrepide face à Brissac (D4) ou l’équipe fanion d’Angers FC contre Daumeray (D3) qui comme d’autres jouaient la 1ère journée dans leur division du District Maine-et-Loire.

Certains ont choisi l’Arceau, Bertin ou la Grande Chaussée, plutôt que Kopa

Mais arrêtons-nous plutôt sur les 4 matchs de plus haut niveau – hiérarchiquement parlant – joués ce dimanche dans l’air angevin. Une admirable collision de football : un match de Ligue 1, un de D2 Féminine et 2 de Ligue (DSR et DHR) dans la ville en un même après-midi. Un vrai choix à faire donc pour le spectateur… Et quelques-uns – on les as vus sous le ciel bleu et derrière les mains courantes – ont opté pour l’Arceau, Bertin ou la Grande Chaussée, plutôt que Kopa. 4 matchs donc, 4 stades, 4 atmosphères.

21752207_505640423118784_6828715224610571781_nHonneur aux dames avec le coup d’envoi à 15h au stade de l’Arceau du 2ème match de D2 Féminine de La Croix Blanche, promu à ce niveau, contre La Roche-sur-Yon. Et après la défaite inaugurale de dimanche dernier contre Le Mans (0-1), les joueuses entraînées par Rachid Ait Bouqdir ont mis le mode Dalleuses en marquant le seul but du match à la 87ème, s’offrant ainsi un beau cri de gagne vers 17h en rentrant au vestiaire.

A cette heure-là, sur les pelouses des stades de La Grande Chaussée, dit le Chaudron (La Vaillante accueillait Mouilleron en DSR) et André Bertin, sur pelouse naturelle (NDC recevait La Tranche en DHR), les adversaires du jour se serraient la main les yeux dans les yeux après la première bataille de leur poule. Parmi nos 5 équipes premières d’Angers qui évoluent au niveau régional (ajoutez l’Intrépide en DHR, le SCA et La Croix Blanche en PH), ces deux-là démarraient à domicile et l’ont plutôt bien fait. Les 4 points de la victoire pour La Vaillante (3-1), les 2 points du nul pour NDC qui a été fidèle à #LaDalleAngevine inscrite sur ses maillots en égalisant dans les derniers instants (1-1). Le tout début d’un très long chemin pour deux équipes ambitieuses cette saison.

#LaDalleAngevine pour NDC et La Croix Blanche, pas à Kopa où le SCO s’incline

Quand les Bleus de NDC comme les Verts de La Vaillante entraient dans leur club-house respectif pour tartiner le sandwich aux rillettes d’après-match et avaler une petite mousse grandement méritée, le stade Kopa et ses 10 000 spectateurs grondaient pour encourager nos Dalleux. Mais la mise en route était compliquée pour les joueurs de Stéphane Moulin, Metz ouvrant même le score en début de seconde période. Pas de Dalle Angevine cette fois malgré une folle occasion à la 90ème+6, et défaite 1-0 du SCO, la première de la saison.

Au final, des victoires, des nuls et des défaites comme tous les dimanches de foot sur les pelouses angevines. Mais surtout du bonheur pour tous les footballeurs amateurs de nos clubs angevins qui ont à leur tour retrouvé la saveur du championnat. Et qui sait, ils pourront peut-être aller voir les pros le 21 octobre contre Toulouse, un samedi soir à 20h. Si le match n’est pas de nouveau décalé au dimanche.

ndc