24 février 2019

Le rêve canadien des jeunes Ducs

#MadeInAngers. L’équipe U13 des Ducs d’Angers a participé cette semaine à Québec au plus grand tournoi de hockey du monde. Nos jeunes Dalleux reviennent avec des étoiles pleins les yeux. 

Par Sylvain TAILLANDIER

Pour tout hockeyeur en herbe, disputer le Tournoi International Pee-Wee de Québec représente un rêve. Le plus grand tournoi au monde dédié aux jeunes accueille chaque année, au mois de février et depuis 60 ans, environ 2 000 joueurs représentant 120 équipes venues des quatre coins du monde. Les jeunes joueuses et joueurs ont le privilège de jouer sur la glace du Centre Vidéotron, une des arènes les plus belles et les plus récentes répondant aux normes de la prestigieuse NHL.

L’équipe U13 des Ducs d’Angers faisait partie des trois seules équipes françaises représentées, avec Amiens et Grenoble. Accompagnés par leur entraîneur Grégory Girardot, ainsi que par Alexandre Piron, Anne-Lise Mouzay, Florent Tretout et un solide groupe de parents, les 20 joueurs angevins ont débuté par un succès face aux Italiens de Veneto (2-1), le dimanche 17 février, avant de s’incliner logiquement face à la Roumanie (0-8), le jeudi 21 février, profitant d’un second match sur la glace du Centre Vidéotron grâce à leur succès initial.

Les hockeyeurs angevins ont aussi profité de ce voyage pour découvrir la beauté glacée de Québec, l’une des plus belles villes d’Amérique du Nord, de s’imprégner de la culture locale et de s’essayer à des activités magiques comme les chiens de traîneau ou les glissades à Valcartier.

« C’est magique ! »

Alex et Basile en ont pris plein les yeux avec leurs coéquipiers et amis : “C’est sûr que ça fait un peu mal de perdre ce deuxième match comme ça, on a un peu honte, mais on gardera un super souvenir de ce voyage et de ce tournoi à Québec. Parfois, pendant le match, on regardait l’écran géant en forme de cube au-dessus de la glace ou le public, c’est impressionnant. On attendait ça depuis presque un an, jouer dans une arena aussi grande c’est incroyable. On trouve ça super aussi de croiser des jeunes de partout dans le monde. Et les activités sont géniales : musée sur l’histoire des Amérindiens, glissades à Valcartier, balades en chiens de traîneau… C’est magique ! ” Une expérience unique et inoubliable pour tous ces jeunes hockeyeurs et futurs Dalleux.

Petit format Article
 

articles

recommandés

La Cap’Adept: 42 km pour la bonne cause

UFAB: Lettre à Élise

Votre week-end de sport à Angers