25 février 2019

L’UFAB écrase Chartres et consolide sa deuxième place

#LeMatchDuWE. En atomisant Chartres (82-59), l’UFAB s’est comportée en patronne dans sa salle Jean Bouin. Les joueuses de David Gautier s’accrochent à leur deuxième place au classement, et laissent leur adversaire du soir derrière elles.

Par Thomas CHARRIER

La quinzième journée du championnat de LF2 proposait un alléchant duel de haut de tableau entre Angers et Chartres. Avant le match, les deux équipes étaient à égalité au classement derrière Charnay, solide leader. Malheur au vaincu donc, qui perdra des points précieux dans cette lutte acharnée du haut de tableau, où quatre équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. Car Toulouse et Reims sont aussi à l’affût. Forte de ses trois succès sur les quatre derniers matches, l’UFAB est en ballottage favorable face à des Chartraines qui restent sur deux défaites consécutives.

Le duo Lokoka-Landry, domine la raquette

Le match est lancé et les Angevines imposent leur rythme d’entrée de jeu. Après seulement quatre minutes, un écart se crée (11-3). Les Dalleuses sont plus agressives, prennent le dessus au rebond et s’offrent ainsi des secondes chances. Le coach adverse pose un premier temps-mort, qui n’aura pas l’effet escompté puisque l’écart continue de gonfler (18-6). En confiance, les coéquipières d’Isis Arrondo font bien tourner le ballon et Stéphanie Skrba s’offre le luxe de trouver le cercle au buzzer des 24 secondes, en fin de possession (20-9). Bis répétita quelques instants plus tard : il reste deux secondes dans le premier quart-temps et Adèle Dréano-Trécant arrose derrière la ligne à trois points sur une remise en jeu (25-14).

Les Chartraines se remettent dans le match en début de deuxième quart temps. Elles reviennent à cinq points (26-21) et David Gautier prend un temps-mort à son tour. Bien lui en prend. Sous l’impulsion de ses deux intérieures, Lorraine Lokoka et Shenita Landry, la capitaine et MVP du match, l’UFAB reprend quatorze points d’avance à deux minutes de la mi-temps (38-24). Lorraine Lokoka conclue un premier acte à sens unique en inscrivant six points de suite (44-26). À la pause, David Gautier et son staff peuvent être satisfaits. Pendant qu’ils font quelques petits ajustements, les Yankees investissent le parquet de la salle Jean Bouin pour une démonstration de football américain.

En contrôle, les Angevines ne donnent rien à l’adversaire

À l’entame de la deuxième période, la dynamique ne change pas et les joueuses locales prennent plus de vingt longueurs d’avance (55-32). Et lorsque les Chartraines trouvent la mire et gagnent en agressivité, Adèle Dréano-Trécant rentre un tir primé stratosphérique, sur le gong indiquant la fin de possession (65-42). L’écart est conséquent mais les Angevines ne laissent rien à leurs adversaires, à l’image de ce contre de Touty Gandega, revenue de nulle part en défense.

Les cinq premiers paniers de ce dernier acte tombent de derrière la ligne à trois points. Touty Gandega et Elise Prodhomme par deux fois, répondent aux gâchettes adverses (76-50). Stéphanie Skrba, auteure d’un très bon match elle aussi, et Adèle Dréano-Trécant inscrivent les derniers points angevins (82-59). Avec moins de 60 points encaissés et plus de 80 points marqués, c’est un 5 majeur solide et des joueuses « clutch » en sortie de banc qui ont pris le meilleur sur un concurrent à la montée. L’UFAB réalise une très bonne opération et reste solidement accrochée à sa deuxième place.

L’UFAB fête la Journée internationale des femmes

À l’occasion de la réception d’Aulnoye le samedi 9 mars, l’Union Féminine Angers Basket célébrera la Journée internationale pour les droits des femmes (le 8 mars) en offrant à celles qui le souhaitent la possibilité d’assister gratuitement à ce match.

Petit format Article
 

articles

recommandés

La Cap’Adept: 42 km pour la bonne cause

UFAB: Lettre à Élise

Votre week-end de sport à Angers