30 avril 2019

Exposition: Tous au sport en Anjou

#CultureSport. Depuis hier et jusqu’à fin septembre les archives départementales présentent une exposition consacrée au développement de la pratique sportive en Anjou, l’un des départements les plus sportifs de France, au cours des XIXe et XXe siècles. 

Par Charles DUBRÉ-BEDUNEAU

Avec l’exposition « Tous au sport en Anjou », les archives départementales proposent, grâce à des images et des objets inédits, un voyage dans l’histoire du sport dans le Maine-et-Loire. L’occasion d’apprendre par exemple que le cours d’éducation physique est devenu une discipline scolaire obligatoire à partir de 1869. Les premières sociétés qualifiées de « sportives » en Maine-et-Loire étaient celles qui préparaient au service militaire et proposaient aux jeunes gens des exercices de gymnastique et de tir. Au XIXe siècle, le sport était réservé aux classes sociales favorisées, qui pratiquaient des disciplines comme la vélocipédie, le nautisme, l’aérostation, les sports hippiques, l’escrime ou encore le tennis.

Après la Seconde Guerre mondiale, dans le Maine-et-Loire, majoritairement rural, l’augmentation du nombre d’équipements comme stades, gymnases ou encore piscines a permis la démocratisation et la diversification des pratiques. En 1954, 17 000 Angevins détenaient une licence sportive, et vingt ans plus tard, en 1974, ils étaient 86 142 licenciés, faisant du Maine-et-Loire le 2e département français pour le nombre de licenciés par rapport à sa population.

Avec la médiatisation, notamment télévisuelle, des grands événements sportifs, le sport est devenu une pratique de masse. En 1998, le département comptait 178 894 licenciés, auxquels il faut ajouter celles et ceux qui pratiquent un sport en loisir.

Une belle exposition qui permet d’enrichir sa culture sportive !

>> Plus d’infos…

Exposition à découvrir du 29 avril au 27 septembre aux Archives départementales de Maine-et-Loire (106 rue de Frémur à Angers). Du lundi au vendredi de 9 h à 18 h (sauf jours fériés). Entrée libre et gratuite.

Petit format Article
 

articles

recommandés

« La pole dance est un sport à part entière »

« Le Norseman, j’en rêve depuis sept ans »

3e édition de « J’aime mon sport » ce jeudi 20 juin