27 décembre 2019

Rétrospective 2019 : les Dalleuses de l’année

#MadeInAngers. De nombreux athlètes angevins ont encore brillé cette année sur tous les terrains. Avant de refermer définitivement 2019 et de se tourner vers 2020, #LaDalleAngevine revient sur quelques unes des plus belles performances de l’année pour le sport angevin. Pour commencer, honneur à nos Dalleuses! 

Par Théo BARILLER-KRINE

Amandine Brossier, la confirmation

L’année 2018 était déjà très belle pour notre lauréate de l’Appel à Projets Sportifs, saison 2. En 2019, l’angevine a confirmé tout son talent, et a vécu des expériences extraordinaires avec l’Équipe de France d’Athlétisme. Au mois de mai, elle a disputé les Mondiaux de Relais à Yokohama au Japon, et ainsi permis de qualifier la délégation française pour les Mondiaux de Doha en relais. Elle a continué d’étonner, en relais mais aussi individuellement. En se lançant sur une nouvelle distance, le 400m, le pari semble réussi. En témoigne son nouveau record personnel réalisé aux Universiades de Napoli sur 400m, avec un chrono de 51,77″ et une très belle médaille de bronze acquise. 2019, c’est aussi l’année de ses premiers Championnats du Monde à Doha (Qatar). Mais avant ça, la licenciée du SCO Angers Athlé a notamment terminé Vice-Championne de France sur 400m. Un nouveau podium après son titre sur 200m en salle en 2018. Avec une année 2020 marquée par les Jeux Olympiques de Tokyo, #LaDalleAngevine d’Amandine risque de perdurer encore quelques mois.

Claire Supiot, prête à marquer l’Histoire

Autre discipline, mais même succès. Également lauréate de l’association, Claire Supiot a continué de rayonner. Cette année, la nageuse a notamment obtenu 2 médailles de bronze aux Championnats du Monde de Paranatation de Londres. Au niveau français, l’angevine a également acquis un titre de Championne de France toute catégorie à St-Nazaire il y a quelques jours, et réalisant notamment son record au 100m nage libre. À 51 ans, la licenciée d’Angers Natation Course met désormais le cap sereinement sur les Jeux Paralympiques de Tokyo2020. Avec cette même envie et cette même soif de victoires qui l’anime depuis son retour à la compétition.

Laura Vinot, la vie en bleu 

La jeune licenciée des Magic Disc Angers (lauréats 2018 de l’association) a vécu une année 2019 brillante. Présente en équipe de France Junior depuis maintenant six ans, d’abord en U17 puis en U20, l’angevine Laura Vinot est devenue une joueuse incontournable au sein du Pôle France Junior. Cet été, au terme des Championnats d’Europe des Nations d’Ultimate Frisbee pour les catégories Junior, la dalleuse repart de cette compétition en Pologne avec le graal : le titre de championne d’Europe U20.

Petit format Article
 

articles

recommandés

« Miettes footballistiques – Grand amour et Petits écrits »

« L’aviron, ce n’est pas simplement une question de force physique »

Ludivine Aubert : « Paris 2024, on y pense forcément »