30 décembre 2019

Rétrospective 2019 : les Dalleux de l’année

#MadeInAngers. De nombreux athlètes angevins ont encore brillé cette année sur tous les terrains. Avant de refermer définitivement 2019 et de se tourner vers 2020, #LaDalleAngevine tient à leur rendre hommage. Après les Dalleuses, place aux Dalleux! 

Par Théo BARILLER-KRINE

Photos : AFP / Franck Potvin

Nicolas Mahut, héros du tennis français 

Les années se suivent et se ressemblent pour le tennisman français. Élu récemment sportif de l’année 2019 par le Courrier de l’Ouest, Nicolas Mahut a vécu une saison pleine de succès. Tout a commencé en Australie, dès le premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Au côté de Pierre Hugues Herbert, l’angevin s’est imposé en double pour la première fois à Melbourne, et est ainsi devenu le premier français de l’histoire à remporter les 4 Tournois Majeurs. Puis vint Roland Garros en individuel, et la fameuse dalle angevine. Deux performances retentissantes, face au tête de série n°16 du tournoi puis face à l’allemand Philipp Kohlschreiber. À Wimbledon, au côté d’Édouard Roger Vasselin, notre dalleux s’inclinera en final face à la paire colombienne : Cabal / Farah. Enfin, dernier titre majeur de cette année 2019 : le Masters (ATP Finals) en double avec P-H Herbert à Londres. Une année exceptionnelle qui montre qu’à 37 ans, notre dalleux ne lâche rien !

Emerick Setiano,  du SCO Rugby à l’Équipe de France 

À seulement 23 ans, l’ancien scoïste a déjà une belle carrière professionnelle. Et son année 2019 fut riche, avec notamment la participation à la Coupe du Monde au Japon, avec l’Équipe de France. Malgré la saison moyenne de son club (9ème de Top14) ses performances personnelles se font remarquer. Durant le mondial, le pilier droit du RC Toulon disputera 3 rencontres au Pays du Soleil Levant, dont une comme titulaire. Beau parcours pour ce jeune angevin qui avait déjà été sélectionné en équipe de France U18, U19 et U20 auparavant.

NDC, une saison historique 

En 2018, la NDC était promue en R2. En 2019, rebelote. Cette fois ci, une accession historique en R1 pour les angevins. 2019, c’est aussi l’épopée en coupe de l’Anjou, avec un parcours historique également (défaite en finale 1-0 face à Beaucouzé). Une année pleine de réussite pour le club, qui continue de grandir avec notamment l’Académie (Lauréats 2017 de l’association) reconduite pour une nouvelle saison.  

 

Georges Ory, champion d’Europe à la maison

Dans une salle Jean-Bouin transformée en chaudron de boxe pour l’occasion, le boxeur angevin attendait ce rendez-vous avec impatience. Le samedi 23 mars 2019 restera une date importante pour la boxe angevine. Plus de 2 000 angevins étaient derrière lui. Face à l’espagnol Aramis Santiago Torres, « Tino » est déclaré vainqueur par les juges (116-112, 119-109, 116-112) et conserva ainsi sa ceinture européenne acquise en 2018 !

 

Depuis septembre 2019, le #SportAngers a la dalle !

Enfin, rendons hommage à nos équipes masculines qui terminent 2019 à plein régime : l’EAB (invaincu à domicile en 2019, et actuellement premier de NM1), le SCO (2ème de Ligue 1, il y a encore quelques jours) ou encore les Ducs d’Angers (2ème ex-aequo de Ligue Magnus). En 2020, on leur souhaite de garder #LaDalleAngevine ! 

Petit format Article
 

articles

recommandés

Une passion infinie pour Angers SCO

Le match le plus long

Florian Hardy : « J’ai besoin d’être dans ma bulle »