29 mai 2020

Une nouvelle étape pour Olivier Auriac, Président de l’association

#Association. Arrivé à Angers en 2007, et capitaine d’Angers SCO lors de la montée en Ligue 1, Olivier Auriac va découvrir un nouveau projet professionnel, en Bretagne. Une nouvelle opportunité dans sa reconversion d’éducateur, et qui malgré la distance, renforce son engagement auprès du sport angevin, et maintient son rôle au sein de l’association. 

Une nouvelle étape dans sa reconversion professionnelle

Après 13 saisons au sein dAngers SCO, dont 9 en tant que joueur, Olivier Auriac a décidé de relever un nouveau challenge, au Stade Brestois. Un club quil connaît bien, puisquil y fut également joueur de 2003 à 2007. Olivier aura en charge l’équipe des U17 Nationaux, et pourra ainsi continuer à se former en tant qu’éducateur.

Attaché à lAnjou, ce choix fut difficile, mais essentiel, pour continuer la progression de sa seconde carrière professionnelle. Le choix dun projet qui colle parfaitement à ses valeurs : « Le projet du club de Brest, de son centre de formation, ma plu. L’état desprit et les valeurs du Stade Brestois sont importants. Le club de Brest que jai connu a hyper bien évolué depuis, on sent une vraie identité en arrivant avec ce rouge et ce blanc, tout ça pue le foot. Mon choix a donc été très rapide. »

 

Les mêmes ambitions pour le sport angevin.

 

Fondateur de lexpression, et co-fondateur de lassociation « La Dalle Angevine », lattachement dOlivier pour le sport angevin est fort. Avec une présence sur les moments forts de lassociations (soirée des lauréats, jury de lAppels à Projets Sportifs…), Olivier gardera un lien intact avec lassociation, en tant que Président. Et même à Brest, son état desprit de dalleux sera lui, toujours là : « Nous avons créé cette association avec Charles, cest notre bébé. Jai toujours un attachement à la ville dAngers. Même à distance, je compte bien minvestir pour cette ville et ses sportifs : suivre leur évolution, créer des projets, impulser des dynamiques, être à leur écoute… »

Dans cette crise inédite que nous connaissons tous, l’état desprit impulsé par Olivier sera essentiel, pour positiver et ne rien lâcher. Ladaptation aux moyens digitaux pendant ce confinement, confirme que les échanges perdureront facilement. Et même à quelques kilomètres les uns des autres, l’état desprit de lassociation restera le même pour la saison 2020/2021 : montrer #LaDalleAngevine !

Petit format Article
 

articles

recommandés

Cette année, le Défi 24h se déplace chez vous

#MaDalleAngevine par Simon Lavialle

Léonille Marchand: « Dans le foot freestyle, la progression est sans limite »