18 février 2021

Solenne Billouin, aventurière tout terrain en Europe

#MadeInAngers. À l’aventure depuis novembre dernier, la licenciée du SCO Cyclisme Angers et de l’ASPTT Angers Triathlon vit un rêve éveillé. Avec son compagnon Gaëtan Vivien, Solenne Billouin a décidé d’allier ses deux passions : le sport et le voyage. Adepte du X-Terra, série de compétitions de cross-triathlon, le couple se donne les moyens de performer. Et malgré le contexte sanitaire, leur motivation reste intacte.

Par Charles DUBRÉ-BEDUNEAU
Photos : Franck Potvin

Sortir des sentiers battus et de sa zone de confort. Repousser sans cesse ses limites. Explorer de nouveaux horizons. Cela définit assez bien la philosophie de vie de Solenne Billouin. Après avoir brillé en cyclisme sur route, cyclo-cross, VTT et triathlon, l’Angevine excelle depuis deux ans dans l’exigeante discipline du cross-triathlon (entre 1 et 1,5 km de natation en eau libre, entre 30 et 40 km de VTT et 10 km de trail). En 2019, elle a été sacrée championne d’Europe amateur et s’est qualifiée pour les championnats du monde du prestigieux label X-Terra. Des performances qui lui ont ouvert les portes de la catégorie Elite. En 2020, malgré la pandémie, elle a poursuivi sa progression en terminant 4e du X-Terra Elite femmes à Wellington, en Nouvelle-Zélande.

Un « road trip sportif » comme choix de vie

Cette année, avec son compagnon, Gaëtan Vivien, triathlète lui-aussi, ils se sont lancés dans une nouvelle aventure inédite: parcourir l’Europe en van pendant près d’un an, au gré des compétitions. « L’idée de ce projet est venue progressivement. Elle s’est dessinée au fur et à mesure des évènements sportifs de ces deux dernières années. Après un virage sportif opéré en 2018, je me suis petit à petit détachée du monde du cyclisme pour orienter ma pratique sportive vers le cross-triathlon, répondant plus à mes envies de diversité et de découverte. Mon objectif cette saison est d’accéder au podium sur l’X-Terra European Tour Elite tout en voyageant à travers l’Europe. Avec Gaëtan, on souhaite véhiculer au travers du sport et du voyage les valeurs de partage, de découverte et d’accomplissement », explique la jeune cycliste (bientôt 24 ans).

Bien plus qu’un projet sportif, c’est un véritable choix de vie pour le couple de triathlètes. « Bien que je vois cela comme un investissement sur l’avenir, ce “road trip sportif” m’amène à des compromis que j’assume. Je dois saisir cette opportunité de solliciter la soif de découverte à travers le voyage et le sport que je pratique avec passion et dévouement. Je vois cette année 2021 comme une occasion de me prouver que j’ai l’entourage, les compétences et la capacité d’accomplir quelque chose d’hors du commun. Ce projet est une porte à ouvrir vers un avenir entreprenant », veut croire Solenne Billouin.

Sur les routes espagnoles en camping-car

Initialement prévu en octobre, ils ont repoussé leur départ à début novembre, à la veille du deuxième confinement. Au volant de leur camping-car, le couple de Dalleux met d’abord le cap au sud, direction Gérone (Catalogne), terre de triathlètes et de cyclistes renommés, où ils rencontrent enfin leur coach, Fernando. Finies les séances à distance et les heures passées sur internet pour préparer leurs sorties, ils n’ont qu’à suivre leur guide le long de magnifiques chemins de trail au coeur des Pyrénées espagnoles. Malheureusement, au cours d’une sortie en VTT début décembre, Gaëtan fait une mauvaise chute et se fracture le péroné. Après un retour anticipé à Angers pour les fêtes de fin d’année, et une 11e place au championnat de France de cyclo-cross pour Solenne le 10 janvier (sans préparation), les deux aventuriers ont repris la route fin janvier vers le sud de l’Espagne.

« Nos journées sont principalement rythmées par le sport et la logistique liées à la vie en van. Notre charge d’entraînement a vraiment augmenté, pour notre plus grand plaisir, mais c’est aussi un autre mode de vie avec son lot de positif et négatif », confie la cross-triathlète angevine. Ils espèrent que la première étape X-Terra, programmée le 10 avril, à Malte, ne sera pas annulée au dernier moment, comme tant d’autres depuis un an. Le calendrier prévoit deux courses par mois aux quatre coins de l’Europe jusqu’à fin septembre. « J’adapterai mon carnet de route en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Je ne m’interdis pas quelques autres challenges sportifs dans l’année (course VTT à étapes, circuit Ironman 70.3, trails, etc.). » Quoi qu’il arrive, malgré les blessures et les péripéties mécaniques, Solenne et Gaëtan profitent à fond de leur périple et préfèrent garder en tête que « les aventures n’arrivent qu’à celles et ceux qui les tentent ».

« Les aventures de Solenne », chaque jeudi, sur notre compte Instagram

Nous vous invitons à suivre « Les aventures de Solenne » via des petites vidéos que nous publierons chaque jeudi sur notre compte Instagram.

Petit format Article
 

articles

recommandés

Sébastien Marpeau : retour aux sources chez les Hawks

Corentin Daudin, le graphiste garde le smile

La communauté scoïste se mobilise pour remercier Stéphane Moulin