28 septembre 2022

Nos lauréats 2022 : #2 Loann Renou

#Association. #LaDalleAngevine vous présente les 6 lauréats de son Appel à Projets Sportifs 2022-2023… Deuxième épisode avec Loann Renou, jeune et prometteuse coureuse de demi-fond licenciée à l’E2A, qui court après les records sur 10 km. 

Texte : Charles Dubré-Beduneau
Photos : Franck Potvin pour les unes de l’article

L’insouciance et la fougue de la jeunesse. Plusieurs lauréats de l’Appel à Projets Sportifs 2022-2023 organisé par l’association n’ont pas encore 20 ans. Mais ils ont pour eux une énergie débordante et des projets plein la tête. C’est le cas de Loann Renou, licenciée de l’Entente Angevine Athlétisme et impressionnante sur le demi-fond chez les juniors, alors qu’elle a commencé la course à pied il y a seulement six ans. « Mes parents ont toujours fait beaucoup de sport ; c’est une passion familiale qu’on partage aussi avec mon frère, licencié au SCO Cyclisme. Mon père a fait du vélo pendant longtemps puis il a voulu changer. On a commencé à courir ensemble autour de la maison, à Tiercé. Puis on a progressivement allongé les distances. Je n’avais aucune base mais c’est vite devenu une drogue ! », confie naturellement Loann.

Un tempérament de fonceuse
La nuit, la pluie, le vent… peu importe les conditions, rien ne l’empêche d’enfiler ses baskets pour aller affronter les éléments. « Ce n’est pas un sacrifice pour moi de me coucher à 21h pour aller courir à 6h du matin. Mes parents m’ont transmis cette hygiène de vie et je leur en suis très reconnaissante. » Que ce soit sur route, sur le chemins boueux des cross-country ou sur la piste, les trois environnements où elle s’entraîne et performe, Loann est une fonceuse. Elle l’a démontré l’an dernier lors du Cross du Courrier de l’Ouest. « C’était mon tout premier cross. J’y suis allée à fond dès le départ, j’ai fait toute la course devant, à l’instinct, et j’ai adoré ça ! Je ne suis pas la plus rapide mais je me distingue dans les côtes. Bon, certains diront que c’était une connerie parce que je me suis fait reprendre à 700 mètres de l’arrivée, mais tant pis, c’est pas grave. J’ai tenté ma chance et surtout j’ai profité à fond de ma course. »

Double projet sport et études
Ayant le statut d’athlète de haut niveau, elle bénéficie d’un emploi du temps aménagé pour s’entraîner cinq jours par semaine. Mais la jeune femme native d’Angers reste lucide et ne néglige pas pour autant ses cours de 2e année à l’IFEPSA, option sport santé. « J’accorde autant d’importance à mon projet sportif qu’à mon projet professionnel. Je sais que je ne peux pas vivre de ma discipline et l’après-carrière se prépare dès maintenant. Je m’intéresse beaucoup à la rééducation et la réathlétisation. » Devant faire un choix, elle a privilégié les études au passage de son permis de conduire, ce qui l’oblige à pédaler entre le domicile familial, les gares, la fac et les séances quotidiennes au stade du Lac de Maine ou à Tiercé. « Pour l’instant ça fonctionne ! », sourit-elle.

Objectif : passer sous les 36 minutes
Ses spécialités ? Les cross longs (8 km) et surtout le 10 km. Elle a terminé 3e aux championnats de France junior sur sa distance de prédilection il y a un an, à Langueux dans les Côtes-d’Armor. « C’était complètement inattendu. J’ai eu un déclic psychologique, j’ai réalisé de quoi j’étais capable. C’est mon meilleur souvenir de course, en plus je l’ai vécu avec mon père, on avait fait le déplacement tous les deux. Je m’en souviendrai toute ma vie. » Après une saison pleine et riche d’enseignements, Loann veut encore passer un cap. Avec son nouvel entraîneur Sylvain Cesbron, elle a pour objectif de descendre sous la barre des 36 minutes. Elle a déjà commencé à travailler les phases de sprint. « Les séances sont difficiles mais c’est ce qu’il me faut pour progresser. »

Prochaine course: les 10 km de Cholet le 23 octobre
Elle va aussi devoir bien s’équiper et bien s’entourer. La lauréate pourra compter sur l’association pour l’aider à trouver notamment un kinésithérapeute régulier et un préparateur mental. « J’ai beaucoup de mal à gérer mon stress lors des compétitions, je sais qu’il y du boulot de ce côté-là », avoue-t-elle humblement. Elle devra justement gérer la pression le 23 octobre prochain lors des 10 km de Cholet, où elle se sait attendue car elle y a réalisé l’an dernier son meilleur chrono (36’21, 3e femme). Egalement coché sur son calendrier : la 48e édition du cross Courrier de l’Ouest, le 11 novembre prochain. Ce seront les deux premiers gros tests de sa saison. Loann alternera ensuite route et cross cet automne/hiver, toujours avec la même envie et la même ambition, avant de retrouver la piste au printemps pour des 3 000 et 5 000 m. Avec en point de mire 3 championnats de France Espoirs en 2023 : 10 km sur route (où sa qualification est déjà acquise), le cross (en individuel ou par équipe) et sur la piste (certainement sur 5 000 m).

Loann Renou sur la 3e marche du podium des championnats de France Juniors
du 10 km le 4 septembre 2021 à Langueux.

Retrouvez plus d’infos sur les 6 lauréats de l’Appel à Projets Sportifs 2022 organisé par l’association #LaDalleAngevine :
1. Catégorie PERFORMANCE : https://ladalleangevine.com/meilleurs-sites-de-rencontre-en-ligne/ – 25 ans – cross-triathlon et cyclo-cross.
2. Catégorie PERFORMANCE : cherche homme turc, 20 ans – athlétisme, demi-fond.
3. Catégorie PERFORMANCE : Jeanne Charruault, 21 ans – athlétisme, sprint.
4. Catégorie PERFORMANCE : Alice Soulié, 16 ans – tennis.
5. Catégorie PERFORMANCE : Jules Houel, 17 ans – canoë.
6. Catégorie SOCIETAL : La section football adapté de l’association Espérance.

Petit format Article
 

articles

recommandés

Les Loups d’Angers gagnent la bataille du 49

Geoffrey Brassart, les Jeux en ligne de mire

La Coupe des personnels au golf de Baugé