8 novembre 2022

#LaDalleAngevine présente ses lauréats 2022

#Association. Lundi, la banderole #LaDalleAngevine, celle des grands soirs, était déployée devant le restaurant du Mail où l’association présentait les six lauréats de son Appel à Projets Sportifs 2022.

Texte : Valentin Deudon
Photos : Franck Potvin

C’est un événement annuel qu’on ne manquerait sous aucun prétexte, un peu comme un championnat de France ou une finale de Coupe. Un moment fort qui donne un petit sens à ce qui est entrepris le reste de l’année ; un rendez-vous de passionnés à la conversation sportive intarissable ; mais surtout, une fête organisée pour eux, autour d’eux: les lauréats 2022 #LaDalleAngevine. Six beaux projets qu’il s’agit cette saison de soutenir, financer, aider. Voilà une des missions phares qu’a choisi de remplir l’association depuis sa création en 2017, date aussi de la première édition de son Appel à Projets Sportifs.

Et cela commence chaque début novembre, en réunissant dans un même lieu ces lauréats, des nouveaux visages à présenter à celles et ceux qui constituent aujourd’hui le quotidien opérationnel de l’asso ; aux personnes et structures qui ont choisi d’en devenir les soutiens, de toutes sortes ; à plusieurs anciens lauréats également présents comme Claire Supiot ou Pauline Freslon, accompagnée par Vanina Paoletti (à l’image) ; formant à eux tous un collectif permettant de mener à bien ce projet associatif global d’accompagnement de la vie sportive angevine.

Cette année : cinq lauréats Performance, un lauréat Sociétal

Autour de la centaine de convives, on les repérait facilement, un peu intimidés d’abord, cherchant des repères, observant timidement les photos d’eux qui ornaient les murs du restaurant du Mail. Et puis, une fois sur l’estrade, micro en main, ils retrouvaient leur assurance, comme sur leur terrain de jeu respectif. Avec un enthousiasme contagieux et l’énergie de leur jeunesse, ils parlaient de leur projet, de la vie qu’ils ont choisi, de leurs grands rêves ; envoyant des étoiles aux yeux de l’ensemble de l’assistance, tous ces gens peut-être réunis par ce point commun, celui d’avoir besoin pour mieux vivre de pouvoir compter sur des idoles sportives contemporaines, des athlètes et des initiatives à admirer. Ce soir il y en avait donc 6 face à eux, 5 lauréats dans la catégorie Performance, et un lauréat de la catégorie Sociétal, quand sport et inclusion vont de paire.

De gauche à droite, Jean, Sandy et Isabelle de l’association Espérance.

D’abord Alice Soulié, joueuse de tennis de 16 ans, la benjamine, impressionnante de précocité, elle qui ambitionne cette saison «le Top 100 mondial en Juniors». Après avoir raconté sa belle semaine en Pologne où elle a atteint samedi la finale du tournoi, elle passait le micro à femme italienne cherche africain mariage, 20 ans, spécialiste de la course à pied, sur 10 kilomètres – record personnel à 36’21 -, «un peu blessée» actuellement mais qui participera quand même du cross du Courrier de l’Ouest ce vendredi. Et puis rencontre femme bassin arcachon, 21 ans, étudiante en 3e année de médecine et sprinteuse de haut niveau sur 60 et 100m. Une combinaison qui à elle seule suffit à subjuguer, et à questionner, comment est-ce possible de mener les deux de front ? «C’est une organisation mais ça me plait», dira celle qui voit loin, 2028, les JO, Los Angeles.

Solenne Billouin, 25 ans, lauréate LDA et championne du Monde

Après une petite pause, place à Sandy, Isabelle et Jean, trio inspirant de l’association Espérance, qui a entrepris cette année, avec le club de La Croix Blanche, de créer une section de football adapté, destinée «à des personnes déficientes intellectuelles». Ici pas de compétition, pas de médaille, pas d’enjeu si ce n’est celui, immense, de permettre à tous de trouver sa joie avec un ballon. Puis arriva site de rencontre pour japonaise, 25 ans (à l’image), accompagnée par les images vidéo de son récent titre en triathlon XTERRA. Une championne du Monde… Saluée comme il se doit et qui pourtant «ne pensait pas pouvoir l’être tout de suite». Enfin, les présentations s’achevèrent avec rencontres femmes dans le 36, 17 ans, un céiste d’avenir qui fit d’abord de la pédagogie pour expliquer sa discipline avant de parler objectifs: l’équipe de France Juniors et le bac qui pourraient ponctuer, on le lui souhaite, sa saison.

Six lauréats que nous vous invitons à découvrir plus en détail notamment dans les articles que nous leur avons consacrés depuis le début de l’automne (voir les liens ci-dessous), mais aussi tout au long de la saison 2022-2023 sur notre site et les comptes réseaux sociaux de l’association #LaDalleAngevine où nous essaierons de rendre compte avec le même enthousiasme qu’eux de l’évolution de leur projet et de leurs résultats.

Retrouvez plus d’infos sur quel site de rencontres gratuit choisir organisé par l’association #LaDalleAngevine :
1. Catégorie PERFORMANCE : site de rencontre pour japonaise – 25 ans – cross-triathlon et cyclo-cross.
2. Catégorie PERFORMANCE : femme italienne cherche africain mariage, 20 ans – athlétisme, demi-fond.
3. Catégorie PERFORMANCE : rencontre femme bassin arcachon, 21 ans – athlétisme, sprint.
4. Catégorie PERFORMANCE : Alice Soulié, 16 ans – tennis.
5. Catégorie PERFORMANCE : rencontres femmes dans le 36, 17 ans – canoë.
6. Catégorie SOCIETAL : La section football adapté de l’association Espérance.

Petit format Article
 

articles

recommandés

Les Loups d’Angers gagnent la bataille du 49

Geoffrey Brassart, les Jeux en ligne de mire

La Coupe des personnels au golf de Baugé