14 novembre 2022

A Angers, le hockey est aussi sur gazon

#JourDeMatch. Le SCO ANGERS Hockey recevait ce dimanche, au stade du Lac de Maine, le Touquet, actuel 3ème du championnat de Nationale 1 d’Hockey sur gazon, pour le compte de la 10ème journée. Récit de cette belle après-midi !


Texte : Alexis Rimbert
Photos : Véronique Charrat

Un peu d’Histoire…

C’est en 1921 que le hockey sur gazon s’implante à Angers au Sporting Club de l’Ouest, ce SCO désormais centenaire donc. Anciennement “jeu de crosse”, trouvant lui son origine dès 2000 ans avant J.C, ce sport collectif consiste comme quelques autres à envoyer une balle dans le but adverse, à l’aide d’une crosse, sur une pelouse et en extérieur.

Une équipe qui découvre le niveau et la difficulté de la Nationale 1

Durant ces dernières années, l’équipe première du SCO Hockey évoluait en Nationale 2 et terminait dans les 2 premières places du classement, se qualifiant pour les play-off (phase de montée en N1). La saison dernière, après plus de trente ans d’attente, les Angevins ont enfin réussi l’exploit de monter en Nationale 1, le 2e échelon du pays. C’est un groupe plutôt jeune et talentueux qui découvre un championnat très relevé, forcément un niveau au-dessus de l’an passé. Le maintien est donc l’objectif principal pour cette équipe inexpérimentée avec un début de saison difficile puisqu’elle se voit lanterne rouge avant de recevoir Le Touquet.


Un stade pas comme les autres !

A peine entre-t-on dans le Parc des Sports du Lac de Maine que l’on aperçoit tout de suite au loin, à côté du stade de rugby, le fameux terrain de jeu des hockeyeurs du SCO. Et pour cause : un gazon synthétique d’un bleu éclatant aux contours rouges et aux lignes blanches, des arroseurs automatiques et des protections derrière les deux cages suscitent très vite l’attention et la curiosité. C’est en s’avançant vers le terrain à l’approche imminente du coup d’envoi que l’intrigue se dévoile. Sur l’immensité bleue de la pelouse, chacune de son côté, deux équipes, crosses à la main, forment deux cercles qui paraissent impénétrables tant la cohésion est forte. Les cris de guerre donnent le ton… Place au match que le SCO, en rouge et blanc, et le Touquet, en vert et blanc, semblent à tout prix vouloir gagner.

0-2 : Première période à l’avantage d’un Touquet dominant

C’est sous un magnifique soleil que le match commence et tourne très vite à l’avantage des Nordistes qui proposent un jeu plus fluide et rapide. Angers manque de solutions dans le 1er quart temps et c’est donc assez logiquement que le Touquet ouvre le score malgré de très belles parades du gardien du SCO Romain Montgrandi. Mais Angers se réveille et fait presque jeu égal avec son adversaire au point de se procurer une énorme occasion sur un penalty corner mais le tir passe à côté. Malgré les encouragements du coach Romain Megnegneau, les Angevins, trop crispés devant les cages, concèdent un second but sur une contre-attaque.


Courageux et vaillants, nos Angevins espèrent revenir au score…

Belle réaction du SCO dès l’entame de la 2e période : les rouges et blancs poussent, se créent des occasions et finissent par réduire le score de très belle manière. Nos Dalleux y croient et donnent tout dans le dernier quart-temps mais le Touquet finit par anéantir tous les espoirs du SCO en marquant un troisième but… Fin du match : défaite 1-3. Il faudra maintenant essayer de rectifier le tir dimanche prochain à 15h au même endroit, contre l’HC Barentin, un concurrent direct au maintien. Après serrages de main, rangement du matériel, photo d’équipe, et petit moment de communion avec les supporters, direction la douche pour les joueurs, épuisés par les efforts fournis. Des efforts qui, on le leur souhaite, seront bientôt récompensés par une victoire dans cette N1 exigeante.

>> Voir ici les derniers résultats et le classement de la Nationale 1…

Petit format Article
 

articles

recommandés

Les Loups d’Angers gagnent la bataille du 49

Geoffrey Brassart, les Jeux en ligne de mire

cherche fille en france pour mariage