21 septembre 2019

L’Etoile Angers Basket brille d’entrée face à Tours

#LeMatchDuWE. Les Angevins ont parfaitement négocié leur début de championnat en battant l’Union Tours Basket Métropole (84-72). Portés par Stephan Gauthier et Kyle Tresnak, auteurs de 18 points chacun, les Dalleux font le plein de confiance face à un concurrent direct pour la montée.

Par Thomas CHARRIER
Photos : Théo BARILLER-KRINE et Franck POTVIN

Les amoureux du basket ont à peine eu le temps de se remettre de leurs émotions, que c’est déjà reparti ! Quelques jours après le bronze de l’Equipe de France au Mondial chinois, l’heure de la reprise a sonné pour les championnats de tous les niveaux.

Il faut dire que la saison avait officiellement commencé mardi pour les joueurs de l’Etoile Angers Basket, avec une victoire en Coupe de France face à Chartres. Idéal, pour préparer le choc de cette première journée de Nationale 1, qui oppose les Angevins à leurs voisins Tourangeaux.

Un gros test pour démarrer

L’Union Tours Basket Métropole est donc la première équipe à se présenter à la salle Jean Bouin cette saison. Rien de tel qu’affronter un concurrent direct à la montée pour se mettre dans le bain. Concentrées, les deux équipes entrent sur le terrain accompagnés des pirouettes vocales du Normand Pierre Salzmann, speaker reconnu pour ambiancer de nombreuses salles, et qui va ajouter l’Astroballe de Lyon-Villeurbanne à ses « équipes » dans quelques temps.

Le début de match est plutôt à l’avantage des Tourangeaux, qui prennent le dessus dans le secteur intérieur face à des Angevins plutôt empruntés. Les visiteurs nous gratifient même de très beaux mouvements, comme ce alley-oop qui leur permet de prendre cinq longueurs d’avance (5-10). Les joueurs de Laurent Buffard entrent doucement dans la partie, avant de prendre les commandes sous l’impulsion de Franck Seguela qui rentre deux shoots à trois points dans le corner (18-14). Ils compteront même jusqu’à dix longueurs d’avance dans le deuxième quart après un dunk de Thibaut Lonzième (26-16). Sérieux et appliqués, les Dalleux contrôlent jusqu’à la mi-temps (41-33).

L’EAB joue un mauvais tour à son voisin

Le troisième quart temps repart sur les mêmes bases… jusqu’à ce que l’EAB subisse un trou d’air permettant à Tours de revenir à deux longueurs (48-46). Laurent Buffard pose alors un temps mort qui porte ses fruits. Le ballon circule de nouveau de manière fluide et le néo-angevin Louis Weber permet à son équipe de créer un nouvel écart (55-46). Avant une nouvelle baisse de régime, bien sentie par Aldo Curti… Le meneur de poche tourangeau passé par la Pro A à Limoges ou Orléans, aide ses coéquipiers à revenir dans la partie. A dix minutes du terme, le suspens est relancé (58-56).

Jérémy Bichard, le meneur et capitaine de l’EAB met les siens sur les bons rails en inscrivant les premiers points du dernier acte (60-56). Le match se durcit et les esprit s’echauffent. Dans le money time, Stephan Gauthier rentre un tir primé avec la faute (66-59). Le tournant du match. Ensuite, Kyle Tresnak fait la loi dans la raquette et Angers s’échappe de nouveau au score.

L’Etoile Angers Basket a s’offre donc un succès important 84 à 72, et lance sa saison de la plus belle des manières en jouant un mauvais tour à son voisin.

Petit format Article
 

articles

recommandés

La Coupe du Monde de Kin-Ball débarque à Angers

L’UFAB assure l’essentiel, pour sa première à domicile

Votre week-end de sport à Angers