19 octobre 2019

L’UFAB assure l’essentiel, pour sa première à domicile

#LeMatchDuWe. Parfois imprécise, souvent supérieure à son adversaire et toujours concernée, l’UFAB49 a réussi samedi soir sa première à domicile de la saison en dominant le promu La Tronche Meylan 59-54. Portées par leur recrue américaine Tiffany Clarke, auteure de 14 pts et créditée de 21 d’évaluation, les coéquipières d’Isis Arrondo ont signé une victoire partagée entre promesses et espoirs.

Par Anatole JOUET
Crédit photos : Théo BARILLER-KRINE

Un début de match encourageant

Défaites à Reims lors de la journée inaugurale la semaine passée (63-56), les Angevines avaient à cœur de ne pas entamer une série négative et de réussir leur entrée en matière sur leurs terres. Pour ce faire, impératif inhérent à une bonne gestion du match : imposer son rythme dès le premier quart-temps. Pari réussi, puisque c’est justement celui qui va connaître le plus gros écart, et de loin (+8, contre -3 dans le 2e, -1 dans le 3e et +1 dans le 4e). Une mainmise sur les 10 premières minutes  qui s’explique par une défense autoritaire avec des intérieures adverses en grande difficulté pour trouver la position préférentielle. Les visiteuses doivent alors s’essayer au tir extérieur, sans succès : elles termineront la partie avec un très équivoque 0/10.

Le doute s’installe

Bien plus équilibré, le 2e quart-temps va voir émerger du côté de La Tronche Meylan la jeune Camille Droguet. L’internationale française U20, passée par l’ASVEL, profite de son adresse et de sa combativité pour porter les siennes et permettre à son équipe de recoller à -5 à la mi-temps. Un mal pour un bien pour l’UFAB, qui ne va pas pouvoir se contenter de seulement gérer cet écart mais va devoir tenter de le creuser.

Ce second acte, qui privilégie le jeu placé à la contre-attaque, amène les joueuses de David Gautier à peaufiner leurs systèmes offensifs. Une préférence pour le collectif, vérifiée par les statistiques, l’UFAB ayant réalisée pas moins de 19 passes décisives dans la partie, soit 10 de plus que La Tronche Meylan. Et puis, lorsque le 5 majeur, épuisé par l’intensité de la rencontre, se doit d’être ménagé quelque peu, le banc répond présent. Ainsi, Anna Ngo Njdock inscrit 11 points avec notamment un joli 3/5 à 3-pts. Elle délivre par ailleurs 3 passes décisives.

À l’orgueil, l’UFAB se réveille et termine le travail

Les 5 dernières minutes du match sont marquées par une montée en puissance du public, qui se lève sur le tir primé de Touty Gandega, laquelle donne 5 points d’avance à Angers à 4’24 du terme. Une avance qui va croître jusque +9 et ce lay-up de Tiffany Clark. Derrière, l’UFAB verrouille en défense et gagne du temps en attaque. Le buzzer retentit ! Les joueuses de David Gautier peuvent se féliciter : elles comptent cette saison à Jean-Bouin 100 % de victoires !

 

Petit format Article
 

articles

recommandés

Angers présente sa Team Angers Sport

Découvrez le calendrier 2020 de La Dalle Angevine

Une soirée en l’honneur des Lauréats 2019 de La Dalle Angevine