14 septembre 2020

Athlétisme : Alexandra Aubry et Amandine Brossier médaillées à Albi

#Association. Aux championnats de France Élite et Espoirs ce week-end à Albi, sous une chaleur caniculaire, nos lauréates Alexandra Aubry, médaillée de bronze au lancer de poids et vice-championne de France espoir, et Amandine Brossier, médaille d’argent sur 400 m, ont brillamment clôturé une saison estivale pas comme les autres. 

Par Charles DUBRE-BEDUNEAU
Photos: Théo Bariller-KRINE

COVID-19 ou non, nos lauréates Alexandra Aubry et Amandine Brossier ont toujours la dalle ! Les leaders du SCO Angers Athlé ont assumé leur statut ce week-end aux championnats de France Élite et Espoirs organisés à Albi (Tarn) en ramenant trois belles médailles.

Une médaille de bronze « étonnante » pour Alexandra Aubry

Avec un jet à 13,83 m (sa meilleure performance en extérieur), Alexandra Aubry s’est surprise elle-même et a fait coup double samedi, décrochant le bronze en Élite mais également l’argent dans la catégorie Espoirs. « C’est étonnant ! Évidemment, je ne m’attendais pas à finir troisième aux Élite. J’ai très bien réussi à gérer mon concours. C’est ce qui m’a permis de réussir ma meilleure performance de la saison. Malgré la saison compliquée que je viens de vivre, ce jet à 13,83 m est la concrétisation de plusieurs années de travail. C’est une bonne façon de quitter la catégorie espoirs », confiait, satisfaite, notre lauréate 2019 au Courrier de l’Ouest. L’Angevine savoure d’autant plus ces deux médailles qu’elle a vécu un confinement très éprouvant psychologiquement. Sans accès au stade, elle ne pouvait pas s’entraîner. #LaDalleAngevine lui a prêté du matériel pour lui permettre de s’entretenir physiquement. Après avoir passé et obtenu le concours pour devenir professeur d’EPS, Alexandra a su trouver les ressources pour se remotiver et bien terminer la saison. Place désormais à un repos bien mérité (deux semaines seulement), avant de se remettre au travail pour préparer la saison hivernale 2021.

L’argent amer pour Amandine Brossier

À Albi, Amandine Brossier n’avait qu’un objectif: l’or. La championne de France Élite en salle du 400 m l’hiver dernier a réalisé le meilleur chrono de sa saison (52″66, bien mieux que ses 53″64 à Bruxelles et 53″40 à Marseille la semaine passée), mais elle termine deuxième juste derrière Sokhna Lacoste (52″48). « Dans la dernière ligne droite, quand j’ai senti qu’elle me rattrapait, j’ai essayé de relancer, mais il m’a manqué un peu de jus pour aller la chercher. En temps normal, je suis satisfaite de mes performances, mais là je ne le suis pas. Je suis même amère », avouait la sprinteuse angevine à l’issue de la finale, sans cacher sa déception. « Sur cette finale, Sokhna était au-dessus, admettait Sullivan Breton, son entraîneur. Amandine a fait la course qu’il fallait dans la forme qui est la sienne actuellement. Avec les pépins qu’elle a connus après la fin du confinement, son chrono est honorable. » 

À froid, une fois passée la déception et compte tenu d’une saison bouleversée par la COVID-19, Amandine relativise. « Au regard de ma forme du moment, mon chrono n’est pas trop décevant. » Notre lauréate 2018 va désormais s’accorder plusieurs jours de vacances afin de recharger les batteries. « Le but est de revenir plus forte la saison prochaine. Et je sais que ça ira mieux pour moi. » Rendez-vous donc d’ici quelques semaines, toujours avec la même dalle !

Petit format Article
 

articles

recommandés

Cette année, le Défi 24h se déplace chez vous

#MaDalleAngevine par Simon Lavialle

Léonille Marchand: « Dans le foot freestyle, la progression est sans limite »