1 avril 2017

Le « Hyblab » fait renaître #LaDalleAngevine…

LeMatchDuWE. Cette semaine, Ouest Médialab organisait le premier « Hyblab » angevin. Dans les locaux du groupe scolaire Saint Aubin La Salle, cet événement rassemblait pas moins de 81 étudiants issus de 3 écoles : l’Université Catholique de l’Ouest, l’Ecole Européenne de Graphisme et de Publicité, et l’IMIE, école de la filière numérique. Tous réunis par équipes, avec l’aide de leurs enseignants et autour de 10 porteurs de projet (dont #LaDalleAngevine) pour un match de haute intensité avec l’objectif de réaliser, en 3 jours, un contenu interactif numérique. Compte rendu !

Par Simon Rouillé

L’Hyblab tient ses racines de l’« Hybrid Laboratory ». Ce concept permet aux élèves de domaines d’expertise distincts de travailler ensemble vers un objectif commun. Comme Charles Diers, l’un des fondateurs de l’association #LaDalleAngevine, a pu l’expliquer, « on ne voulait pas passer à côté de cette occasion. Quand on nous a contactés pour nous parler de ces trois jours, nous avons voulu participer. C’était une opportunité de mettre #LaDalleAngevine au cœur de travaux d’étudiants au concept innovant ». Le but de l’Hyblab pour l’équipe de Dalleux était de réaliser un récit interactif retraçant l’histoire de l’association, du premier tweet d’Oliver Auriac à aujourd’hui. Pour mener à bien cette mission, la team était constituée de 3 étudiantes et 2 stagiaires de l’UCO (Noémie Baudouin, Léa Bouhier et Justine Sillé, Florent Ouvrard et Simon Rouillé), de 2 graphistes de l’EEGP (Pierre Appell et Mélanie Picard), ainsi que 2 développeurs web de l’IMIE (Lotfi El Alami et Aldwin Yahiaoui).

art4

9 étudiants, 3 écoles, 1 équipe… Le défi est lancé

Les 3 jours ont commencé par une matinée où tout le groupe a appris à se connaître et à comprendre #LaDalleAngevine. Après cette première phase, toute l’équipe a proposé des idées concernant les contenus, le fond, les interactions à proposer à l’utilisateur, la mise en forme du récit… Au cours de nombreux échanges, le projet a trouvé son nom dans le lexique sportif, « Coup d’envoi », représentant ainsi le début de l’aventure #LaDalleAngevine, née sur le terrain. C’est à ce moment que la réalité du monde professionnel est apparue ! Toutes les propositions étaient bonnes, seulement toutes n’étaient pas réalisables… Le délai étant court, il fallait un concept interactif à la fois attractif et innovant, mais pas trop complexe. Après avoir pris des décisions éditoriales, est venu le moment pour les graphistes de proposer différentes maquettes. C’était ensuite au tour de Lotfi et Aldwin de rendre les idées fonctionnelles lors de la phase de développement. Bouclé dans le temps additionnel puis présenté devant un jury, le projet « coup d’envoi » a séduit. S’il n’a pas remporté le premier prix, l’équipe a été récompensée pour sa présentation originale en remportant la mention « meilleur pitch ».

art3


Une diversité enrichissante et stimulante

Venus de 3 écoles différentes, tous les élèves sont repartis avec la même satisfaction, avoir pu construire un projet utile en cotoyant des étudiants d’un autre domaine d’activité. Une expérience qui a plu à Noémie : « C’était intéressant de travailler avec des personnes que je ne connaissais pas et qui n’ont pas du tout les mêmes compétences, chacun se complétait ». Une ambiance saine et une écoute attentive de chacun a permis au projet de se dérouler sans encombre, Lotfi l’a tout particulièrement appréciée : « L’ambiance nous a permis de mieux gérer le stress, on était parfois un peu paniqué, mais ça rigolait aussi, ça nous a rassurés et donné confiance ». Chacun a pu se confronter à la réalité professionnelle, en prenant des décisions et en les exécutant. La passion commune du groupe pour le sport a fédéré un véritable esprit d’équipe, si bien que lors de l’étape finale, tout le groupe était tendu, comme en témoigne Pierre : « Avec le délai imposé, c’était intense, mais enrichissant ». Une vraie course contre-la-montre réussie par notre belle équipe de Dalleux.

art2

 

Magali Prodhomme : « Cet exercice d’hybridation des compétences devrait être obligatoire dans les cursus universitaires »

Responsable de promotion à l’Université Catholique de l’Ouest et intervenante durant ces 3 jours d’Hyblab, Magali Prodhomme a également été à l’origine de la participation de #LaDalleAngevine à ce projet. « C’était une belle expérience pour les étudiants, c’est toujours très formateur de les sortir du cursus universitaire pour les mettre au contact de vrais porteurs de projets, de vrais graphistes et de vrais développeurs web. Personnellement, j’ai aussi beaucoup appris grâce à la méthodologie de Ouest Medialab, ils sont très professionnels. Le fait de confronter les étudiants à d’autres compétences, de les confronter à des organisations en situation réelle, c’était le but ultime et je pense qu’il est rempli. Cet exercice d’hybridation des compétences devrait être obligatoire dans les cursus universitaires, il faut aller dans ce sens ».

Pour avoir eu l’opportunité de participer à ce premier Hyblab à Angers, #LaDalleAngevine aimerait remercier Ouest Médialab pour la qualité de son organisation et de son accompagnement, les enseignants des 3 écoles pour leurs remarques toujours structurantes et pertinentes, mais aussi bien sûr toute l’équipe d’étudiants qui a tout donné pendant ce match pas comme les autres afin d’aboutir à un contenu que nous aurons le plaisir de vous présenter dans les prochains jours…

Petit format Article
 

articles

recommandés

avant-lewesportif-dalle-angevine

Votre week-end de sport à Angers !

une2

Le 12e Open international d’échecs d’Angers du 26 au 28 mai

57041a880bf76_11872123102082259572243003550039038309974566o

La bonne entente d’Angers Athlé