6 juin 2017

#MaDalleAngevine par Thibault Barré

#MaDalleAngevine par Thibault Barré. Il est le capitaine de l’équipe première masculine du SCO Volley-Ball qui a arraché son maintien en Nationale 2 lors de l’ultime journée de Playdowns. La saison a été parfois compliquée, mais Thibault Barré et les volleyeurs angevins n’ont jamais lâché, à l’image de cette dernière victoire épique et décisive, 3-2 après avoir été menés 2 sets à rien. Un joli coup qui méritait bien une interview #MaDalleAngevine pour celui qui évolue au club depuis 4 saisons.

 

1- Quelle est ta définition de #LaDalleAngevine ?
Ne jamais rien lâcher, se battre jusqu’au dernier point du dernier set du dernier match de la saison ! C’est ce qui nous permet de nous maintenir cette année en Nationale 2 avec une belle équipe de Dalleux.

2- Ton meilleur moment de Dalle en tant que sportif ?
En Coupe de France en catégories Jeunes, pour les qualifications aux phases finales. Je me souviens plus particulièrement d’un tour de Coupe de France à Tourcoing, où nous avions affronté Tourcoing et Pfastatt, et la qualification s’est jouée au point average, un moment très fort ! Cette saison également, lorsque nous apprenons à la fin du dernier match que nous nous maintenons, très grosse émotion ! Le travail de toute la saison était récompensé.

3- Ton meilleur moment de Dalle en tant que spectateur ?
A l’Euro de foot l’année dernière, l’équipe d’Islande a fait vibrer le Dalleux qui sommeille en moi !

4- A quelle autre team angevine vas-tu transmettre ta Dalle comme supporter ?
Aux filles du SCO Volley-Ball pour leur saison à venir bien sûr ! (Gladys Hoarau et Les Flingueuses viennent d’enchaîner deux montées de suite et évolueront en N2 la saison prochaine, ndlr).

5- Le plus gros Dalleux dans ton club ?
Je dirais Richard Sauvervald, le coach des filles et des jeunes du club, il est né avec la Dalle et la transmet très bien à ses groupes !

6- Ton rituel pour avoir la Dalle avant la compétition ?
Je me remémore mes années à galérer sans mettre le pied sur le terrain, et ça me pousse à tout donner pour jouer à mon meilleur niveau.

7- La chanson qui te met la Dalle ?
« Laaa La La la la laaa, Allez le SCOOOO ! »

8- Lequel de tes adversaires rivalise avec notre Dalle Angevine ?
Aucun ! La Dalle Angevine, c’est unique !

9- Un moment difficile dans ta carrière où il a fallu garder la Dalle ?
A chacune des blessures que j’ai eue, plus ou moins importante, en allant de la simple entorse à un problème de dos bien plus grave où il a fallu arrêter le sport pendant plusieurs mois, et se battre pour reprendre ma place au sein de l’équipe.

10- Le lieu à Angers qui représente le plus #LaDalleAngevine ?
Le James Joyce !

11- Et quand tu as une grosse Dalle, tu manges quoi ?
La charcuterie du père Ory, rien de tel pour se mettre en jambes !

Petit format Article
 

articles

recommandés

1919-2019, le SCO fête ses 100 ans

Votre week-end de sport à Angers

Ultimate frisbee: phase finale du championnat de France mixte à Angers