11 février 2018

Les Yankees n’ont pas démérité face aux Licornes

LeMatchDuWE. Nos Yankees se sont inclinés face à leurs homologues bretons au terme d’un match tendu et accroché (14-29). Toujours pas de succès en saison régulière pour les Angevins, mais du positif à retenir dans la course au maintien.

Par Thomas Charrier et Tony Chretien
Photos Lucie Renaux

artLa semaine dernière, les fans de foot US veillaient pour regarder la finale du Superbowl, à l’issue de laquelle l’outsider, les Philadelphia Eagles, a renversé les New England Patriots à la faveur d’une fin de match transpirant la Dalle. A Angers aussi, on joue au football américain. Notre équipe des Yankees disputait ce week-end la troisième journée de son championnat de D3, face aux Licornes de Saint-Brieuc. Le match, qui devait initialement se dérouler dans les Côtes d’Armor, a été inversé. Les Bretons étant dans l’incapacité de recevoir, c’est au stade Marcel Nauleau que les deux équipes se sont données rendez-vous dimanche. Un horaire inhabituel pour notre Superbowl à nous, un remake de la finale inter-régionale de la saison passée, dominée par les Licornes. Les Angevins avaient donc l’occasion de prendre leur revanche et d’enregistrer un premier succès en phase régulière.

Un match tendu et accroché

Une partie de foot US se joue en quatre quarts-temps de 15 minutes. Une heure de temps de jeu effectif durant laquelle les 22 acteurs (11 contre 11) se livrent une vraie bataille tactique. Chaque équipe est constituée de deux escouades : une offensive et une défensive, qui se relaient sur le terrain en fonction des phases de possession ou non. Le but est de gagner des yards, pour avoir plus de possibilités d’aller marquer un touchdown. On assiste à un match équilibré, chaque équipe développe du jeu, se crée des opportunités sans parvenir à les concrétiser. A l’issue du premier quart, le score reste nul et vierge… Mais pas pour longtemps, car les Yankees démarrent parfaitement la deuxième volée en parvenant à rentrer dans la end-zone adverse, ballon en main. Touchdown ! On fait le choix d’une transformation au pied pour marquer un point supplémentaire, mais elle passe à côté (6-0). Les Briochins réagissent dans la foulée et prennent les commandes de la partie en marquant et en transformant deux touchdowns d’affilée (6-14).

art2

La météo s’en mêle

Mais cela n’altère pas la motivation des Yankees, qui égalisent sur un nouveau touchdown, transformé à la main cette fois. 14-14, c’est le score à la mi-temps. Cela reflète assez bien la physionomie du match. Dans le second acte, la grêle fait son apparition sous un vent glacial qui souffle fort. Les esprits s’échauffent et la nervosité des acteurs est bien visible… Mais ils retrouveront leur lucidité et leur sens collectif, et le jeu pourra reprendre normalement. En fin de match, ce sont les Licornes qui prennent l’ascendant et s’imposent finalement 14 à 29. Pour autant, les Yankees ne perdent pas de vue leur objectif et veulent prouver qu’ils ont leur place dans cette division dans laquelle ils sont promus. L’apprentissage se poursuit et dans trois semaines, le coach Nelson Bernardes et ses hommes affronteront Vannes avec une seule envie : goûter à la victoire.

Petit format Article
 

articles

recommandés

une2

Un dimanche 100% handball aux Ponts-de-Cé

une2

Edwige de Colnet : « J’espère revenir au top »

une2

Kayak : le championnat régional de fond en images