5 novembre 2018

Les Ducs s’inclinent de justesse face à Rouen

#LeMatchduWE. C’était LA grosse affiche à la patinoire du Haras ce vendredi soir. Les Ducs d’Angers affrontaient le leader rouennais (14 victoires en 14 matchs, seule équipe invaincue en Ligue Magnus). Malgré un match solide, de belles valeurs défendues et une grosse combativité, nos Ducs se sont inclinés de justesse en fin de match (2-4). 

Par Théo BARILLER-KRINE
Photos : Théo BARILLER-KRINE

Une affiche de gala. Un match de haut niveau. Le choc de cette 15ème journée de Ligue Magnus. Une rencontre attendue par tous les fans. Quand les Ducs d’Angers affrontent les Dragons de Rouen, c’est toujours un peu spécial. Dans une patinoire à guichets fermés, Angevins et Rouennais ont donné de la voix pour encourager leur équipe dans ce choc du week-end.

Les Dragons de Rouen débloquent la rencontre 

Après 8 minutes de jeu, des duels engagés et une domination angevine nette mais stérile, ce sont les Dragons qui ouvrent le score, contre le cours du jeu, par l’intermédiaire du Canadien Nicolas Deschamps (0-1). Dans ce premier tiers temps, les Ducs, toujours privés de Florian Hardy et Brian Henderson, s’accrochent, multiplient les offensives, mais la défense rouennaise ne cède pas.02112018-DSC_1067-min

Les Ducs reviennent, et maintiennent le suspens

Le deuxième tiers temps relance complètement la rencontre, et la réussite qui semblait fuir les Angevins, semble retrouvée. Dès la reprise, Maxime Lacroix, parfaitement lancé, gagne son 1 contre 1 face au meilleur gardien de la ligue et permet aux Ducs d’égaliser (1-1). Le Haras peut enfin laisser exploser sa joie! Le Franco-Canadien a l’occasion de doubler la mise quelques minutes plus tard mais Matija Pintaric réalise un incroyable sauvetage de la mitaine. Marius Serer et le Rouennais Loïc Lamperier sont chacun sanctionné de 2 minutes de pénalité, symbole de l’engagement dans ce deuxième tiers. A 4 contre 4, Anthony Guttig redonne l’avantage aux Dragons d’une subtile déviation qui trompe Charpentier (2-1). Mais en vrais Dalleux, nos Ducs réagissent aussitôt grâce à Robin Gaborit (2-2). Ils sont mêmes tout près de prendre l’avantage lorsque Loïc Farnier décoche un magnifique tir qui vient frapper la barre transversale avant de retomber dans le dos de Pintaric,  juste devant la ligne de but…

Des détails qui font la différence, Rouen à l’expérience

Le dernier tiers temps est encore très disputé, avec une grande intensité dans les duels, et une maitrise technique de la part des deux équipes. Dans la cage angevine, Isaac Charpentier garde les siens dans le match. Le public du Haras sent qu’un exploit est possible. Mais une mauvaise relance de Marc-André Lévesque à dix minutes de la fin du temps réglementaire offre sur un plateau le troisième but aux Dragons, qui prennent un avantage psychologique décisif (3-2). C’est le tournant du match. En fin de partie, Brennan Sonne tente le tout pour le tout en sortant son gardien pour rajouter un 6e joueur de champ, mais Thinel en profite pour inscrire un 4e but et sceller la victoire rouennaise…  Si Rouen a conservé son invincibilité sur ce premier tiers de championnat, les Ducs sont bien installés sur la troisième marche du podium. Mention spéciale aussi à Isaac Charpentier, logiquement élu joueur du match côté angevin, et qui a prouvé qu’on pouvait compter sur lui comme doublure de Florian Hardy.

Prochain match à domicile : Vendredi 16 novembre, contre les Pionniers de Chamonix. Billets d’ores et déjà disponibles en ligne, ici.

Petit format Article
 

articles

recommandés

IMG_6680

Votre week-end sport à Angers

45893011_2161442190573507_806922864841195520_n

La patinoire du Haras fête son dernier anniversaire

Drawu3GWkAAvgcg.jpg-large

Perrine Rosala-Humeau et Sébastien Château, champions du week-end