11 novembre 2018

L’EAB s’impose au buzzer face à Bordeaux !

#LeMatchDuWE. Après avoir battu le Centre Fédéral (70-89), les basketteurs de l’EAB recevaient la JSA Bordeaux ce vendredi, à Jean Bouin, pour la 10e journée de Nationale 1. Avant la rencontre, les Bordelais (4e) comptaient une victoire d’avance sur les Angevins (6e). En cas de victoire sur Bordeaux, les Angevins passeraient devant leur adversaire du soir et intègreraient le TOP 5.

Par Baptiste LAROCHE

Malgré l’ouverture du score par l’américain Kyle Tresnak, puis le dunk rageur de Shekinah Munanga, les Angevins connaissent un début de match compliqué. Trop imprécis en attaque – 8 balles perdues dans le premier quart – les hommes de Laurent Buffard encaissent un 14-0 face à une équipe de Bordeaux bien en place. Yazid Guirrou stoppe l’hémorragie et permet à nos Dalleux de rentrer enfin dans leur match. Thibault Lonzieme inscrit son premier 3 pts du match, puis c’est au tour d’Antoine Wallez de prendre les choses en main. L’intérieur angevin provoque la faute et fait le plein sur la ligne des lancers. L’EAB revient à -4 et la dernière possession pour la JSA ne donne rien. Fin du premier quart. Le combat est lancé.

L’EAB repart sur de bons rails avec les premiers points d’Erwan Andre, puis le tir primé de Thibault Lonzieme. Les Angevins reprennent alors les commandes du match (21-20). C’est ensuite un mano à mano qui se joue entre deux équipes qui se rendent coup pour coup. L’EAB a ajusté son jeu offensif et dégaine à longue distance (5/7 à 3 pts dans le deuxième quart). Dans la raquette, la paire Tresnak-Wallez fait le job et donne 5 longueurs d’avance aux locaux. Mais les visiteurs sont également en verve en attaque, à l’image de l’arrière Alex Vialaret qui refroidie Jean Bouin avec un panier à 7 mètres. Les Bordelais tiennent tête aux Dalleux et reviennent à 2 points avant de rentrer au vestiaire (42-40).

Une seconde période indécise, puis un final à couper le souffle

Shekinah Munanga marque les premiers points de la deuxième mi-temps, puis Kyle Tresnak répond à Mathieu Boyer, son homologue bordelais dans la raquette. Le match est toujours aussi serré entre les deux équipes. Une contre-attaque bien conclue par Jérémy Bichard, un contre  puis un dunk d’Antoine Wallez, un duel gagné en force par Tresnak, une passe laser de Brice Pierard… tout y est ! Néanmoins, l’EAB ne parvient pas à se défaire de son adversaire du soir qui parvient même à égaliser et à reprendre l’avantage après une faute technique sifflée contre nos Dalleux. Le troisième quart se termine sur le score de 60 à 65, mais l’EAB n’a pas dit son dernier mot…

DrlqeD5W4AIxQK3.jpg-largeIl reste 10 minutes aux Angevins pour sortir vainqueurs de ce match. Et ça part bien avec Moustapha Diop qui arrache le cercle avec un dunk, puis Yazid Guirrou qui rentre un floater. Le temps-mort est demandé par la JSA, Angers est à -1 et le public pousse derrière les locaux. La JSA se remobilise et reprend 5 pts d’avance, notamment grâce à Boyer qui fait mal à l’EAB avec deux nouveaux points. On entre dans le money time. C’est le moment pour les Angevins de montrer qu’ils ont la dalle… et ils ne tardent pas à passer à l’action. Jérémy Bichard rentre d’abord un gros 3 pts avant que Kyle Tresnak ne marque avec la faute et rentre son hand one, puis égalise à 75 partout. Les Angevins défendent comme des morts de faim et poussent la JSA jusqu’à la fin des 24 secondes de possession en attaque. Sur l’action suivante, l’EAB n’en profite pas et offre aux Bordelais une dernière possession pour l’emporter, mais la grosse défense de l’EAB les pousse à prendre un shoot extérieur à 7 secondes de la fin. C’est manqué et Thibault Lonzieme capte le rebond défensif. Le public est debout. Tout le monde retient son souffle. Les Angevins se précipitent dans le camp adverse, Brice Pierard rate son shoot mais Jérémy Bichard marque d’une claquette au buzzer  ! Les Angevins exultent mais les arbitres refusent le panier, estimant que le shoot a été pris après le retentissement de la sonnerie. Sous la bronca des supporters, les arbitres vont consulter la table de marque et accordent finalement le panier. L’EAB l’emporte 80-78 au bout d’un final de folie ! Un vrai match de Dalleux…

Grâce à cette victoire, l’EAB passe devant son adversaire du soir et intègre le TOP 5. Le secteur intérieur a été très performant à l’image de la doublette Tresnak-Wallez. L’américain est élu MVP du match avec 21 pts (8/12 au tir) et 21 d’évaluation.

Petit format Article
 

articles

recommandés

Votre week-end de sport à Angers

Les meilleurs espoirs de natation artistique à Jean Bouin

« L’entraîneur et son boxeur c’est comme un couple »